ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Harry Potter et l'ordre du Phénix mardi 12 mai sur TF1 : un français aurait pu réaliser le film

Harry Potter et l'ordre du Phénix mardi 12 mai sur TF1 : un français aurait pu réaliser le film

"Harry Potter et l'ordre du Phénix" est loin d'être l'adaptation cinématographique la plus convaincante de la saga. TF1 continue son marathon et diffuse le cinquième film le mardi 12 mai à 21H05. Saviez-vous qu'un de nos compatriotes aurait pu le réaliser à la place de David Yates ?

Dans la saga Harry Potter au cinéma, le cinquième volet, L'Ordre du Phénix, fait office de mouton noir. S'il fallait pointer du doigt un des films qui serait en-dessous des autres, du monde s'accorderait pour citer celui-là. Le livre, un peu plus calme, n'est pas forcément le problème. J. K. Rowling arrive à faire glisser son univers vers quelque chose de plus mature, de plus grave, après un quatrième épisode qui envoyait du lourd dans l'agencement des péripéties. La Coupe de Feu - que ce soit le livre ou le film - est d'une folle générosité, en suivant des personnages qui grandissent, jusqu'à un final vraiment marquant. Alors quand le Harry Potter suivant se montre moins tonitruant et plus axé sur des tourments psychologiques, on sent la différence. Le long-métrage dirigé par David Yates garde une vraie solidité visuelle mais ne nous embarque pas totalement à cause d'un rythme trop plat.

Un Harry Potter par un réalisateur français ?

Le réalisateur britannique a peut-être fait le film le moins marquant de tous, mais la Warner renouvellera sa confiance en lui par la suite. Et pas qu'une fois ! David Yates va rester à la réalisation des Harry Potter jusqu'à la fin. Alors que nous avions, jusque-là, un changement à chaque épisode. Ce qui permettait d'avoir des talents différents tout en gardant le même univers.

Mais qui sait ce qu'aurait été la seconde partie de la saga si David Yates n'avait pas été pris pour le cinquième ? On peut se poser la question car il n'était pas le premier choix du studio. Plusieurs réalisateurs ont été approchés, dont Guillermo Del Toro, ce qui aurait pu donner de grandes choses, même s'il ne serait pas tombé sur l'épisode le plus riche. En plus du mexicain, un français a aussi été sollicité : Jean-Pierre Jeunet. Sur le papier, son cinéma plein de fantaisie était raccord avec l'univers imaginé par J. K. Rowling.

Avant de signer le cultissime Fabuleux Destin D'Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet avait déjà bossé à Hollywood sur une autre saga. Il est derrière le décrié mais généreux Alien, la résurrection. Une expérience qui s'était, de son point de vue, bien passée pour lui. L'appel d'un autre gros studio aurait pu le contenter mais il semblerait que ce soit lui qui ait refusé de s'engager sur Harry Potter et L'ordre du Phénix.

Harry Potter et L'Ordre du Phénix est à redécouvrir le 12 mai dès 21H05, toujours sur TF1.