Harry Potter : Robin Williams voulait jouer un personnage

Dommage

Harry Potter : Robin Williams voulait jouer un personnage

Robin Williams reste toujours dans le cœur de millions de cinéphiles. Sa filmographie déjà prestigieuse aurait pourtant pu compter quelques films issus d’une saga tout aussi prestigieuse : « Harry Potter ». Une rencontre évidente entre l’acteur et cet univers qui ne s’est malheureusement jamais réalisée.

Robin Williams : un acteur de légende

Robin Williams fait partie de ces comédiens qui ont bercé l’enfance de nombreux spectateurs. En effet, l’acteur a incarné, comme peu de personnes les années 80 et 90, grâce à des personnages qui ont le cœur sur la main. Génie de l’humour et de l’improvisation depuis sa jeunesse, il se fait connaître dans les années 70 via Happy Days où son interprétation féroce de l’extraterrestre Mork oblige les producteurs à créer un spin-off autour de son personnage. C’est ainsi que dans la série Mork and Mindy, l’humoriste explose. Durant quatre saisons, il porte la série grâce à son humour ravageur et son sens de l’improvisation qui lui feront gagner le Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée musicale ou comique.

Au début des années 80, Robin Williams délaisse le petit écran pour le grand. C’est alors le début de la « Williamsmania », puisqu’il enchaîne les performances mémorables dans des films qui le sont tout autant : Adrian Cronauer dans Good Morning Vietnam (grâce auquel il remporte son premier Golden Globe et est pour la première fois nommé aux Oscars), John Keating dans Le Cercle des poètes disparus (seconde nomination aux Oscars pour Robin), Parry dans Fisher King : Le Roi pêcheur (troisième nomination aux Oscars), Le Génie dans Aladdin, Peter Pan dans Hook ou la Revanche du capitaine Crochet, Iphigénie Doubtfire dans Madame Doubtfire (qui lui fait remporter un nouveau Golden Globe), Alan Parrish dans Jumanji et Sean Maguire dans Will Hunting (rôle qui lui fait gagner le seul oscar de sa carrière).

Chaque interprétation de l’acteur bluffera ses contemporains. Et même lorsqu’il interprétera des personnages plus antipathiques qu’à l’accoutumée (comme dans Photo Obsession ou Insomnia), le comédien fera mouche. Pas étonnant donc que sa disparition brutale en 2014 laisse encore des traces aujourd’hui…

Remus Williams

Après sa mort, les anecdotes continuent toujours à se multiplier autour de Robin Williams. À commencer par sa potentielle participation dans la saga Harry Potter. En effet, Chris Columbus, réalisateur d'Harry Potter à l’école des sorciers et Harry Potter et la chambre des secrets, a récemment avoué lors d’une interview avec Total Film, que le défunt comédien souhaitait incarner Remus Lupin. Seulement, il a dû refuser la proposition, pour une raison bien précise :

J'ai eu une conversation avec Robin Williams, qui voulait jouer Lupin. C'était très difficile pour moi de dire "Tout le casting est britannique. Je ne peux rien faire".

Harry Potter et Le Prisonnier d'Azkaban
Remus Lupin (David Thewlis) - Harry Potter et Le Prisonnier d'Azkaban ©Warner Bros

En effet, à la manière de la franchise James Bond où chaque 007 se doit d’être britannique, la saga Harry Potter possède une clause (émise par J.K Rowling herself) stipulant que tous les acteurs embauchés pour la saga devaient l’être également.

Certes, David Thewlis a réalisé un travail admirable en interprétant Remus Lupin entre 2004 et 2011 (à partir d'Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban). Cependant, lorsqu’on se souvient de la performance de Robin Williams dans la peau d’un professeur dans Le Cercle des poètes disparus, on ne peut que se dire que sa rencontre avec Daniel Radcliffe aurait été passionnante.

L’acteur voulait également jouer un autre personnage

Cependant, Remus Lupin n’était pas le seul personnage que l’acteur souhaitait interpréter. En effet, quelques années plus tôt, Robin Williams avait déjà frappé à la porte de la Warner pour incarner… Hagrid.

Harry Potter à l'école des sorciers
Hagrid (Robbie Coltrane) - Harry Potter à l'école des sorciers ©Warner Bros

Totalement fan des livres Harry Potter, il avait alors approché Chris Columbus, avec qui il avait collaboré sur 9 mois aussi, Mme Doubtfire et L’Homme bicentenaire. Seulement, le réalisateur a dû là aussi décliner la proposition, du fait de la clause britannique. Le rôle est finalement allé à Robbie Coltrane. Là aussi, on ne peut douter qu’il aurait accompli une performance incroyable dans la peau du Géant.

 

Voir aussi

Harry Potter et les Reliques de la Mort : accident dramatique lors d’une cascade à haut risque

Harry Potter et les Reliques de la Mort : accident dramatique lors d’une cascade à haut risque

Parus entre 1997 et 2007, les sept romans signés J.K. Rowling ont été vendus à plus de 500 millions d’exemplaires et traduits en 80 langues. Cela en fait la série la plus vendue de l’histoire de la littérature ! Véritable succès planétaire, l’œuvre a donné lieu à huit films sortis entre 2001 et 2011. Succès commercial sans précédent, la saga a rapporté pas moins de 8 milliards de dollars et est devenue la troisième franchise la plus rentable après l’univers Marvel et Star Wars. Or derrière la réussite se cache une bien triste histoire… Celle de David Holmes, la doublure de l’incontournable Harry Potter.