Hellboy : quand David Harbour demandait à Ryan Reynolds s'il allait "survivre" au film

"Une expérience très compliquée"

Hellboy : quand David Harbour demandait à Ryan Reynolds s'il allait "survivre" au film

En 2019, David Harbour porte le reboot d'"Hellboy" réalisé par Neil Marshall. Conscient que le film va se planter, l'acteur appelle Ryan Reynolds en détresse pour savoir si carrière est ruinée.

David Harbour : de Steven Spielberg à Stranger Things

Après ses débuts à Broadway, David Harbour tente sa chance au cinéma. Dès ses premiers films, le comédien collabore avec des réalisateurs renommés comme Steven Spielberg (La Guerre des mondes), Ang Lee (Le Secret de Brokeback Mountain) ou encore Sam Mendes (Les Noces rebelles).

Il joue ensuite un psychopathe face à Liam Neeson dans Balade entre les tombes et un policier corrompu face à Denzel Washington dans Equalizer, avant d'être propulsé sur le devant de la scène grâce à Stranger Things.

Stranger Things
Jim Hopper (David Harbour) - Stranger Things ©Netflix

Personnage majeur de la série qui fait de David Harbour une star, le shérif Jim Hopper veille sur Eleven (Millie Bobby Brown) ainsi que les autres enfants de Hawkins, et forme un duo particulièrement attachant avec Joyce Byers (Winona Ryder). De retour dans la quatrième saison qui cartonne actuellement sur Netflix, il apparaît métamorphosé, le visage émacié, et tente de s'évader d'une prison russe où se dissimule une redoutable créature...

L'expérience "très compliquée" d'Hellboy

En parallèle de Stranger Things et de son succès colossal, David Harbour participe à plusieurs longs-métrages, comme Tyler Rake et Black Widow. L'acteur porte également le reboot d'Hellboy réalisé par Neil Marshall et sorti en 2019. Un film qui fait pâle figure face aux deux volets orchestrés par Guillermo del Toro, et dont sa tête d'affiche garde un très mauvais souvenir.

Hellboy
Hellboy ©Metropolitan FilmExport

Interrogé par GQ pour la promotion des deux ultimes épisodes de la saison 4 de Stranger Things, le comédien a confié :

C'était une expérience très compliquée parce que j'en attendais beaucoup. J'aime beaucoup Mike Mignola (le créateur d'Hellboy, ndlr), j'aime ce personnage. Et puis quand ça a commencé, même lorsque le projet a été annoncé, j'ai immédiatement réalisé que les gens ne voulaient pas que ce personnage soit réinventé. J'étais trop naïf et optimiste vis-à-vis de ce que nous allions faire.

Le coup de fil à Ryan Reynolds

Le jour de la sortie, David Harbour comprend que le blockbuster va s'effondrer au box-office. Ce qui est effectivement le cas, puisqu'il ne rapporte que 55 millions de dollars de recettes mondiales, pour un budget estimé à 50 millions d'après Box Office Mojo. Paniqué, l'acteur appelle Ryan Reynolds, qui est déjà passé par là avant son grand retour avec Deadpool :

Je le connais un peu. Je l'ai appelé et je lui ai dit : "Eh mec, j'ai juste besoin de savoir quelque chose. Tu te rappelles de Green Lantern ? Énorme flop pour toi. Qu'est-ce que ça fait, putain ? Parce que je pense que c'est ce qu'il va m'arriver maintenant. Est-ce que ça va aller pour moi ? Est-ce que je vais survivre à ça ?"

"Adorable", Ryan Reynolds a apparemment pris le temps de rassurer son confrère, qui a depuis largement surmonté cet échec.

 

Voir aussi

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a "déçu" Pierre Richard

"Les Compères" est le premier film de Francis Veber où un dénommé François Pignon apparaît. Et face au succès de la comédie, puis de celui de "Les Fugitifs", Pierre Richard se convainc que le personnage lui appartient.