ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Hitman & Bodyguard : comment Patrick Hughes a personnalisé le buddy-movie ?

Hitman & Bodyguard : comment Patrick Hughes a personnalisé le buddy-movie ?

« Hitman & bodyguard » s'est avéré être un divertissement maîtrisé, ayant reçu un certain succès auprès des spectateurs. Patrick Hughes offre un buddy movie malin, qui oppose deux personnages impactant, et ce, jusque dans les scènes de combat.

Hitman & Bodyguard : un divertissement maîtrisé

Réalisé en 2017 par Patrick Hughes, le metteur en scène de Expendables 3, Hitman & Bodyguard s'est avéré être un divertissement intelligent, permettant une relecture rythmée du buddy movie. Pour l'occasion il réunit un casting appréciable, notamment composé de Salma Hayek, de Gary Oldman et de Élodie Yung. Mais l'intérêt premier du film est évidemment l'opposition explosive entre Ryan Reynolds et Samuel L Jackson, obligés de travailler ensemble pour réussir leur mission. Côté critique, même si la presse est restée assez réservée, les spectateurs ont accueilli chaleureusement le film. Côté box-office, pour un budget de 30 millions de dollars, le film en a rapporté plus de 176 millions.

Hitman & Bodyguard sur TFX : comment Patrick Hughes a personnalisé le buddy-movie ?
Hitman & Bodyguard ©Lionsgate

Face à ce succès, Patrick Hughes travaille déjà sur une suite, toujours portée par Ryan Reynolds, Samuel L Jackson et Salma Hayek. Prévu pour le 18 août 2021, Hitman & Bodyguard 2 demeure pour le moment très secret. On ne sait pratiquement rien de l'intrigue si ce n'est que Darisu (Samuel L Jackson) et Sonia (Salma Hayek), font appel à Michael (Ryan Reynolds) pour lui demander de l'aide dans une mission sur la côte amalfitaine.

Une relecture intelligente du buddy movie

Le genre du buddy movie est un style très répandu, qui prend généralement forme dans les films policier, les comédies et les films d'action. Il consiste à placer dans l'intrigue deux personnages que tout oppose. Deux protagonistes très différents, généralement dans leur caractère ou leur moral. Un duo de choc, qui se matérialise donc majoritairement dans les films policier, depuis le début des années 1980. Le meilleur exemple demeure peut-être la saga L'Arme Fatale. Mais les exemples sont légion. On peut aisément citer Rush Hour, Men in Black, Hot Fuzz, The Nice Guys ou même Zootopie. À force d'être employé, le genre du buddy-movie est devenu un petit cliché, utilisé régulièrement, dérivé ou encore parodié. Hitman & Bodyguard s'inscrit dans ce long héritage du buddy-movie, et permet de l'emmener dans une nouvelle atmosphère.

Hitman & Bodyguard sur TFX : comment Patrick Hughes a personnalisé le buddy-movie ?
Hitman & Bodyguard ©Lionsgate

Patrick Hughes a cherché à s'inspirer des nombreuses œuvres précédentes pour offrir sa propre vision du buddy-movie. Ce qui l'a intéressé dans cette production, c'est justement cet aspect :

L’intrigue du film m’a plu en partie en raison de son côté buddy-movie classique mettant en scène deux personnages aux caractères et aux attitudes diamétralement opposés. C’est ça que j’ai voulu conserver, mais en y apportant une touche de modernité.

Deux styles de combat différents

Le cinéaste a voulu pousser l'expérience plus loin, en opposant ses deux protagonistes jusque dans les styles de combat. Une manière d'appuyer la dualité comique entre Ryan Reynolds et Samuel L Jackson. Pour l'occasion, ils se sont entraînés avec Greg Powell, le chef cascadeur qui s'était déjà occupé des chorégraphies de Sécurité Rapprochée. Ce dernier a créé deux styles de combat distincts pour chacun des héros. Un pour chaque personnalité. Ainsi, le personnage de Ryan Reynolds est davantage méthodique que celui de Samuel L Jackson qui agit plus spontanément. C'est en tout cas ce que rapportait Greg Powell à l'époque de la sortie du film :

Ils ont chacun une idée très précise de leur personnage, et on a donc travaillé d’arrache-pied pour imaginer des cascades qui correspondent à l’image que chacun se fait de son personnage

Et c'est vrai que les deux personnages s'affrontent à travers des joutes physiques passionnantes et brillamment mises en scène. Bref, Hitman & Bodyguard est un divertissement maîtrisé et réussi, un petit moment de bonheur qui redonne de la couleur au buddy-movie. Un film qui vaut assurément le coup d’œil. Parfait pour patienter jusqu'au deuxième opus.

 

Voir aussi

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Dans "Safe", Jason Statham protège une jeune fille qui a un don pour les chiffres. Le réalisateur a voulu donner un souffle 70's à son film.