Hollow Man : retour sur cette scène choquante que Paul Verhoeven a supprimée

D'une violence inouïe

Hollow Man : retour sur cette scène choquante que Paul Verhoeven a supprimée

Après avoir développé un sérum lui permettant de devenir invisible, Kevin Bacon sombre dans la folie dans "Hollow Man : L'Homme sans ombre". Paul Verhoeven a supprimé en partie une scène choc du film, qui rappelle des passages marquants et insoutenables de certains de ses précédents longs-métrages.

Hollow Man : l'ultime expérience hollywoodienne de Paul Verhoeven

Après la charge antimilitariste Starship Troopers, Paul Verhoeven signe son dernier film hollywoodien avec Hollow Man : L'Homme sans ombre. Relecture de L'Homme invisible sortie en 2000, le long-métrage permet à son réalisateur d'explorer deux de ses thématiques de prédilection : la science et le sexe.

Kevin Bacon prête ici ses traits à Sebastian Caine, brillant chercheur plongé dans ses travaux sur l'invisibilité. Après avoir réussi à développer un sérum, il décide se l'injecter et disparaît complètement. Profitant de son nouveau pouvoir, Sebastian adopte un comportement de plus en plus inquiétant, pratiquant notamment des attouchements sur une collègue endormie. Alors que ses confrères tentent de le mettre en quarantaine, il s'enfuit et commet des actes de plus en plus violents.

Hollow Man : L'Homme sans ombre
Sebastian Caine (Kevin Bacon) - Hollow Man : L'Homme sans ombre ©Sony Pictures Entertainment

Voyeur, lubrique et faisant progressivement preuve d'une cruauté sans nom... Sebastian vrille totalement. Elisabeth Shue, Josh Brolin, Kim Dickens, Greg Grunberg et William Devane complètent la distribution d'Hollow Man. Un long-métrage bourré d'idées visuelles, cinglant et sanglant qui porte l'identité de son réalisateur. Paul Verhoeven estime néanmoins qu'il n'aurait pas dû le faire, comme il le confie au Hollywood Reporter en 2013 :

C'est le premier film que j'ai fait et que je pense que je n'aurais pas dû faire. Il a fait de l'argent et ceci et cela, mais ce n'est vraiment plus moi. Je pense que plein d'autres personnes auraient pu le faire. Je ne pense pas que beaucoup de gens auraient pu faire RoboCop de cette façon, ou Starship Troopers. Mais Hollow Man, je pense qu'il y a peut-être 20 réalisateurs à Hollywood qui auraient pu le faire. Je me suis senti déprimé vis-à-vis de moi-même en 2002.

Une scène choquante

S'il a dû respecter les exigences de Columbia Pictures - ce qui l'a profondément déçu - Paul Verhoeven a malgré tout insufflé un côté irrévérencieux et une radicalité dans Hollow ManCela se ressent notamment à travers une scène en partie supprimée du montage cinéma mais visible en intégralité dans la version Director's Cut. Dans cette dernière, Sebastian Caine viole sa voisine interprétée par Rhona Mitra, qu'il observe dès le début du film.

Hollow Man : L'Homme sans ombre
La voisine de Sebastian (Rhona Mitra) - Hollow Man : L'Homme sans ombre ©Sony Pictures Entertainment

Ce passage marque le point de bascule du personnage et le rend détestable aux yeux du spectateur. C'est d'ailleurs pour cette raison que le réalisateur décide de couper la partie la plus violente, afin que le public ait encore des doutes sur sa nature lors de son retour au centre de recherche quelques instants plus tard. Le cinéaste explique à ce sujet :

Quand nous avons fait une projection test du film, les spectateurs acceptaient ce que Sebastian fait mais ne voulaient pas le voir. Ils ne voulaient être totalement conscients de la cruauté dont il fait preuve. (...) Le public s'identifiait à Sebastian, et même à son voyeurisme. Au moment où il l'attaque et la viole, ils n'étaient pas préparés. Il était clair qu'ils acceptaient que Sebastian soit machiavélique, mais cela arrivait dix ou quinze minutes trop tôt. Donc nous avons adouci la scène.

La séquence est effectivement coupée de manière abrupte dans Hollow Man, ce qui change quelque peu la trajectoire du protagoniste, même si le spectateur comprend qu'il sombre dans la folie. Rappelant des passages marquants de Spetters, La Chair et le sang ou encore Basic Instinctce moment est quoi qu'il en soit purement "verhoevenien".

 

Voir aussi

Mamma Mia ! Here We Go Again : ce que l'on sait du troisième film de la saga musicale

Mamma Mia ! Here We Go Again : ce que l'on sait du troisième film de la saga musicale

"Mamma Mia!", saga familiale fraîche et rythmée par les reprises du célèbre groupe Abba, reviendra-t-elle oui ou non pour un troisième volet tant attendu ?