Hook : retour sur la brouille entre Julia Roberts et Steven Spielberg

Hook : retour sur la brouille entre Julia Roberts et Steven Spielberg

Le film "Hook" de Steven Spielberg n'est pas le préféré du cinéaste. Entre les problèmes de budget et d'effets spéciaux, il ne garde pas un bon souvenir du tournage. Il y a quelques années, il était revenu sur sa collaboration supposée compliquée avec Julia Roberts, qui jouait la fée Clochette. Et l'actrice lui avait répondu.

Hook : quand Steven Spielberg s'attaque à Peter Pan

Sorti en 1992, Hook ou la revanche du Capitaine Crochet réalisé par Steven Spielberg est une relecture de la légende de Peter Pan. Plus précisément, le film s'attache à raconter ce que serait devenu Peter une fois adulte, après avoir quitté le Pays imaginaire. Interprété par Robin Williams, ce dernier est devenu un avocat accro à son travail, au point de délaisser sa famille à commencer par ses deux enfants. Mais alors qu'il va passer Noël à Londres, son fils Jack et sa fille Maggie sont enlevés par le terrible Crochet (Dustin Hoffman). Pour les retrouver, il doit se remémorer ses souvenirs d'enfant perdus, et surtout réapprendre à voler, et à rêver... heureusement, il pourra compter sur ses anciens alliés, à commencer par la Fée Clochette, incarnée par Julia Roberts.

Peter (Robin Williams) et Jack - Hook ou la revanche du Capitaine Crochet
Peter (Robin Williams) et Jack - Hook ou la revanche du Capitaine Crochet © Amblin Entertainment

C'est désormais de notoriété publique que le tournage du film n'a pas été une partie de plaisir pour Steven Spielberg. En effet, les prises de vue ont duré plus longtemps que prévu, le film a coûté plus cher que son budget initial de 48 millions de dollars, et le réalisateur était frustré de ne pas avoir une technologie à la hauteur de son ambition. Mais ça n'est pas tout. Sa collaboration avec Julia Roberts a, elle aussi, été compliquée.

Juste avant le début de tournage, l'actrice avait été confrontée à une crise de couple. Ainsi, quelques jours avant son mariage avec Kiefer Sutherland, elle avait découvert que ce dernier l'avait trompée. Une période compliquée pour l'actrice, qui s'est ressentie sur le plateau de Hook. Certaines personnes avaient déclaré que l'actrice n'en faisait qu'à sa tête, et avait même hérité du surnom de "Tinker Hell" (la fée de l'enfer).

Julia Roberts vs Steven Spielberg

Lors d'une interview donnée à 60 Minutes, Steven Spielberg avait confié qu'il comprenait la situation difficile dans laquelle était Julia Roberts, et avait qualifié leur collaboration de "mauvais timing", tout en louant ses qualités d'actrice.

De son côté, Julia Roberts s'était dite blessée par les remarques du réalisateur, arguant qu'elle s'était efforcée, durant le tournage de Hook, de ne pas laisser sa vie personnelle interférer dans son travail. Ainsi, elle avait confié lors d'une longue interview à Vanity Fair :

Je pense que je suis très douée pour séparer la vie professionnelle et la vie privée. Je serais curieuse de savoir qui sur le plateau a des choses à dire sur mon comportement (...) j'étais très surprise quand j'ai entendu ces choses, surtout venant de gens que je ne connaissais pas, ou qui n'étaient même pas sur le tournage

avait-elle dit, tout en ajoutant :

Mr. Spielberg (...) je me suis demandé si c'était le même homme avec qui j'avais partagé des batailles de crème fouettée qui avait dit ça. Celui qui avait hâte de retourner sur le plateau pour tourner les scènes avec moi (...) nous avons partagé des bons moments. C'était chouette. Alors tomber sur son interview dans 60 Minutes... c'était une surprise.

Dans une autre interview vidéo, Julia Roberts était revenue sur son expérience. Elle disait :

Je pense que Steven Spielberg n'a pas une très bonne mémoire de ses souvenirs avec moi. Je ne me suis jamais confiée sur ma vie personnelle sur le plateau (...) j'en sais beaucoup plus sur sa vie privée à lui (...) il ne me semble plus aussi sympathique que dans ma mémoire.

Toujours pour Vanity Fair, Julia Roberts avait déclaré qu'elle n'avait pas essayé de joindre Steven Spielberg après son intervention dans l'émission 60 Minutes :

Il n'y a pas de raison que je le fasse. Il n'a simplement pas perçu certains aspects de ma personnalité. Je n'attends rien de Steven.

Trois décennies plus tard, les deux artistes n'ont pas tourné de nouveau film ensemble.

 

Voir aussi

Guillaume Gouix (Amore Mio) :

Guillaume Gouix (Amore Mio) : "J'ai toujours aimé les personnages qui chient sur le bureau du patron"

Lors de la neuvième édition du Festival de Saint-Jean-de-Luz, nous avons rencontré Guillaume Gouix, qui signe son premier long-métrage en tant que réalisateur avec "Amore Mio". Un drame extrêmement touchant qui a connu un tournage intense, comme nous l'a expliqué son metteur en scène.