ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Independence Day : Roland Emmerich a une idée pour une suite

Independence Day : Roland Emmerich a une idée pour une suite

Sympathique film de science-fiction à la gloire du peuple américain, "Independence Day" a eu le droit à une suite dont on se serait passé sans aucun remord. Le réalisateur Roland Emmerich pourrait encore nous faire souffrir avec une idée qu'il a pour un troisième épisode...

On peut avoir une once de tendresse pour Independence Day premier du nom, parce que la nostalgie fait son effet. En revanche, pour la suite, Resurgence, on a juste envie d'oublier le moment qu'on a enduré. La bonne nouvelle, c'est que le film n'a pas marché au box-office. On ne parlera pas de bide total, avec 389,6 de dollars remportés à travers le monde pour un budget de 160 millions. C'est, on s'en doute, loin de ce que le studio espérait. Il en aurait été autrement si Will Smith avait été à l'affiche, mais il faut croire que même lui a vu que ça ne sentait pas bon.

Comme dans de nombreux cas, il aurait été mieux de ne rien faire et laisser le premier film vivre avec sa réputation gentiment positive. Chose qu'Hollywood ne sait pas faire - le contraire se saurait. Au moins le public n'aura pas été dupe et n'a pas fait de Resurgence un succès.

Alerte générale ! Roland Emmerich a une idée pour un autre Independence Day

Même avec cette carrière plus que mitigée dans les salles, Roland Emmerich ne souhaite pas complètement lâcher l'affaire. Interrogé par Screenrant, le réalisateur affirme qu'il a une bonne idée pour un troisième film. Et c'est d'un coup un véritable frisson qui parcourt notre échine, de peur d'apprendre que quelqu'un soit assez fou pour le suivre dans cette démarche. Enfin, il ne suffit pas d'avoir des idées pour qu'un projet aussi coûteux se mette en place.

Avec le box-office moyen de Resurgence, on a des bonnes raisons de croire qu'un troisième opus ne verra pas le jour. La donne aurait pu être radicalement différente si on parlait d'un véritable plébiscite lors de la sortie en 2016. Un retour de Will Smith pourrait être un élément déclencheur qui rendrait ce troisième film viable, mais rien ne dit qu'il veuille mettre les pieds là-dedans. Le plus cocasse est que Roland Emmerich a avoué qu'il n'aimait pas les suites. L'ironie serait terrible s'il venait à en faire deux ! S'il pouvait donc s'abstenir d'en faire, il nous rendrait un immense service.