Indiana Jones et le Cadran de la Destinée : la légende est de retour dans un premier trailer épique

La première bande-annonce du nouveau film de la saga "Indiana Jones", intitulé "Indiana Jones et le Cadran de la Destinée" a été dévoilée : ça s'annonce explosif, drôle et diablement épique !

Indiana Jones 5 se dévoile

Le grand archéologue et aventurier Henry Walton Jones Jr. - mais appelez-le plutôt Indiana Jones - est de retour, et dès les premières secondes de cette bande-annonce dévoilée par Lucasfilm (ci-dessus), les frissons arrivent. Quinze ans après Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal, Harrison Ford revient dans la peau de son plus grand personnage et le revoir sur le chemin d'une nouvelle aventure qui s'annonce épique fait chaud au coeur : Indiana Jones et le Cadran de la Destinée.

Indiana Jones and the Dial of Destiny
Indiana Jones et le Cadran de la Destinée ©The Walt Disney Company

La première bande-annonce de ce film très ambitieux, dont Steven Spielberg a passé la réalisation à James Mangold, débute sur la voix de Sallah (Jonathan Rhys-Davies) qui raconte sa nostalgie de leurs aventures, que ce temps lui manque. Les héros ont vieilli, mais ce temps est révolu pour Indy, qu'on découvre en paix avec sa routine d'enseignant, le fouet et le chapeau bien remisés. Mais le passé va le rattraper, plus précisément sa lutte contre les nazis, quand dans le même temps il va lui falloir s'associer à sa filleule Helena (Phoebe Waller-Bridge).

Du grand spectacle et des références

Le spectacle de Indiana Jones et le Cadran de la Destinée s'annonce prometteur avec ce qu'il faut de courses-poursuites, de bagarres, d'humour et d'auto-références (on a aussi aperçu un cockpit très Star Wars...). L'énergie est là, et plus le thème de John Williams s'envole, plus on perçoit un souffle épique. Côté intrigue, difficile de voir toute la cohérence entre les différents événements montrés. Poursuite et fusillade au Moyen-Orient, course à cheval dans le métro new-yorkais, train, avion, nazis, antiquités et un Boyd Holbrook à l'allure teigneuse...

On sait qu'une partie du film se déroule en 1969, à la période du retour des astronautes de la mission spatiale Apollo 11, et qu'une autre se passe à la fin de la Seconde Guerre mondiale, mais pour le reste il faudra attendre pour en apprendre plus. Notamment sur les personnages d'Helena et celui d'Antonio Banderas, dont on a qu'un trop bref aperçu.

Indiana Jones and the Dial of Destiny
Indiana Jones et le Cadran de la Destinée ©The Walt Disney Company

Voir aussi

Bob Marley : du monde arrive au casting du biopic

Bob Marley : du monde arrive au casting du biopic

Autour de Kingsley Ben-Adir dans le rôle du célèbre musicien, le casting du biopic sur Bob Marley s'étoffe. On pourra découvrir le film, dirigé par le réalisateur de "La Méthode Williams", début 2024.