Indigènes aux Oscars, film algérien

Non, Indigènes de Rachid Bouchareb ne représentera pas la France à la cérémonie des Oscars qui aura lieu le 25 février. En France, la nationalité d’un film ne répond pas à des règles précises (et se choisit en fonction du règlement des différents festivals). Malgré le financement à 90% français, le choix du réalisateur s’est porté sur sa nationalité algérienne (il a la double nationalité). Le drapeau vert et blanc orné d’un croissant de lune et d’une étoile rouge remplacera donc le bleu-blanc-rouge.

La coproduction franco-maroco-algéro-belge a attiré près de 3 162 759 spectateurs à ce jour et pourrait entrer dans l’histoire en gagnant cette récompense. On ne doute pas non plus de sa nomination aux César mais suite à cette mini polémique on peut se poser la question : dans quelle catégorie ? Meilleur film français ou meilleur film étranger ? Réponse, demain, 26 janvier.

La France, un peu déçue, souhaite tout de même bonne chance à ses soldats Africains qui, cette fois-ci, se battront pour leur cause. Algérien ou français, Indigènes demeure un grand film, une très belle leçon d’histoire et d’humanité qui a déjà gagné le prix d'interprétation collectif pour l'ensemble de la distribution masculine (Jamel Debbouze, Samy Naceri, Roschdy Zem, Sami Bouajila et Bernard Blancan) au Festival de Cannes 2006.

=> Voir la fiche des Oscars 2007
=> Voir la fiche des César 2007

M. B. (25 janvier 2007)

 

Voir aussi

La Ligne verte : plongée dans la véritable prison du film de Frank Darabont

La Ligne verte : plongée dans la véritable prison du film de Frank Darabont

Cinq ans après "Les Évadés", Frank Darabont signe un autre grand succès avec "La Ligne verte". Des rôles brillants de Tom Hanks et Michael Clarke Duncan, une histoire carcérale mêlée de surnaturel et une prison de cinéma mémorable. Retour sur la prison qui a servi de lieu de tournage extérieur et d'inspiration pour la reconstitution en studio des intérieurs.