ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Insaisissables 2 : découvrez comment les acteurs sont devenus de vrais magiciens

Un vrai tour de passe-passe !

Insaisissables 2 : découvrez comment les acteurs sont devenus de vrais magiciens

En 2016, après le succès du premier opus, un deuxième film « Insaisissables » est produit. Le casting est de retour, avec l'arrivée de petits nouveaux. Mais savez-vous que pour le film, les comédiens sont devenus de véritables magiciens ?

Insaisissables : une franchise qui cartonne

En 2013, le cinéaste français Louis Leterrier met en scène Insaisissables. Porté par Jesse Eisenberg, Woody Harrelson, Dave Franco, Mark Ruffalo, Mélanie Laurent, Morgan Freeman et Michael Caine, le film s'est avéré être une réussite populaire incontestable. Pour un budget de 75 millions de dollars, le film en a rapporté plus de 351 millions au box-office. Un score qui a logiquement poussé Lionsgate à produire un deuxième opus.

Insaisissables 2
Insaisissables 2 ©Lionsgate

En 2016, Jon M. Chu remplace Louis Leterrier à la réalisation et met en scène Insaisissables 2. En effet, le réalisateur français préférait se consacrer à un autre de ses projets : Grimsby – Agent trop spécial. Tandis que Jesse Eisenberg, Woody Harrelson, Dave Franco, Mark Ruffalo, Morgan Freeman et Michael Caine sont tous de retour dans la peau de leurs personnages, le film recrute également Daniel Radcliffe, qui reprend donc un rôle de magicien après son interprétation de Harry Potter dans la franchise du même nom. Insaisissables 2 reçoit des critiques moins convaincantes mais fait globalement le même résultat au box-office avec plus de 334 millions de dollars de recettes. Pendant un temps, un troisième opus était même prévu, mais cela fait maintenant un certain temps que le projet n'a pas donné de nouvelles.

Quand les comédiens deviennent de vrais magiciens

Comme pour le premier film, Insaisissables 2 se devait d'être le plus réaliste possible, notamment sur la représentation des tours de magie. Les comédiens devaient connaître leurs tours sur le bout des doigts, et être capable d'offrir des prestations crédibles et impressionnantes. Pour Michael Caine pas de problème. L'acteur est lui-même un fan de magie. À l'époque de la sortie du film, l'acteur fétiche de Christopher Nolan s'est arrêté sur une anecdote personnelle de sa tendre enfance :

La première fois que j'ai vu un magicien, c'était à une fête pour enfants quand j'avais quatre ou cinq ans. Un type se baladait avec un œuf qu'il mettait dans son chapeau. Et lorsqu'il enlevait son chapeau, il y avait un tout petit poussin sur sa tête. J'étais subjugué. Ce film est un peu comme un tour de magie à lui seul. On passe son temps à chercher à comprendre ce qui se passe, mais ce n'est que vers la fin qu'on en perce les secrets.

Insaisissables 2
Insaisissables 2 ©Lionsgate

Pour les autres, il leur fallait un entraînement drastique et profond pour maîtriser toutes les farces qui étaient nécessaires au film. Jon M. Chu voulait que les tours soient les plus crédibles et authentiques possibles. Il voulait que les acteurs réalisent leur magie eux-mêmes. Ainsi, ces derniers ont tous participé à un séminaire de magie pendant quelques semaines en amont du tournage. Ils se sont ainsi exercés sur leur dextérité, leur gestuelle, en compagnie de plusieurs magiciens professionnels. Mark Ruffalo s'est même exercé au métier de cracheur de feu.

Mais le plus important dans cette formation, c'était le maniement des cartes, notamment pour une séquence culte du film pendant laquelle les comédiens s'échangent une carte dans le dos de la sécurité. Le magicien Andrei Jikh, précise comment les acteurs sont devenus de véritables magiciens :

Daniel Radcliffe a une scène où il doit utiliser une carte. Il a passé tellement de temps à perfectionner ce tour qu'il peut désormais le faire sans même regarder ses mains. Dave Franco peut envoyer une carte à l'autre bout de la pièce et atteindre une cible. Il sait attraper et jeter des cartes avec une parfaite dextérité, et s'acquitter de toutes sortes de tours de prestidigitation. Lizzy arrive à faire surgir une carte de sa veste, de sa main ou même de ses cheveux.

Une séquence du making of est à découvrir ci-dessous :

 

Voir aussi

Jeux interdits : cette méthode traumatisante pour tourner la dernière scène

Jeux interdits : cette méthode traumatisante pour tourner la dernière scène

Grand film de René Clément, "Jeux interdits" révéla Brigitte Fossey alors qu'elle n'était qu'une enfant. Sur le tournage, ce n'était pas toujours facile de lui faire exprimer certaines émotions. Pour la scène finale, le réalisateur opta pour une méthode qui aurait pu la traumatiser.