Invisible Man : pourquoi Elisabeth Moss s'est sentie "stupide" pendant le tournage

Invisible Man : pourquoi Elisabeth Moss s'est sentie "stupide" pendant le tournage

Elisabeth Moss affronte un mari violent, sadique et manipulateur dans le film d'horreur "Invisible Man". Durant le tournage de ses scènes de combat contre cet homme invisible particulièrement cruel, l'aspect technique a failli ruiner la concentration de la comédienne...

Invisible Man : un monstre réinventé

Malgré l'échec du lancement du Dark Universe en 2017 avec La Momie, Universal ne tourne pas le dos à ses monstres emblématiques. Avec l'aide du spécialiste de l'horreur Jason Blum, producteur d'Insidious, Get Out ou encore M3gan, le studio décide d'offrir une nouvelle version de l'Homme Invisible, adoptant cette fois le point de vue de sa principale victime.

Sorti en 2020 et réalisé par Leigh Whannell (Insidious : Chapitre 3Upgrade), Invisible Man raconte le calvaire de Cecilia Kass (Elisabeth Moss), qui subit les violences de son compagnon, le riche ingénieur et homme d'affaires Adrian Griffin (Oliver Jackson-Cohen). Une nuit, elle parvient à s'échapper de sa propriété hautement sécurisée après l'avoir drogué et se réfugie chez son ami policier James (Aldis Hodge).

Invisible Man
Invisible Man ©Universal Pictures

Deux semaines plus tard, elle apprend qu'Adrian aurait mis fin à ses jours et qu'elle hériterait de cinq millions de dollars. Mais Cecilia est persuadée qu'il a simulé sa mort et qu'il est sur le point de se venger. Elle sent constamment sa présence invisible, prête à s'en prendre à elle et ses proches.

Les moments de solitude d'Elisabeth Moss

Avec Invisible Man, Leigh Whannell a voulu "évoquer ces femmes victimes de violence qu'on ne prend pas au sérieux - qui tentent de prouver que quelque chose d'affreux leur est arrivé sans parvenir à en convaincre qui que ce soit". Elisabeth Moss affronte un manipulateur narcissique et sadique, aussi doué pour la torture psychologique que physique.

Durant la promotion du long-métrage, la comédienne explique qu'il s'agit de l'un de ses projets les plus exigeants, pour lequel elle a accepté de faire la plupart de ses cascades. Au sujet des scènes où Cecilia se bat contre Adrian, l'actrice déclare au magazine Vogue :

Nous avons fait ça avec un cascadeur dans un costume vert, qui a ensuite été effacé numériquement. Nous nous sommes entraînés pendant des semaines et tout était soigneusement chorégraphié. C'est presque comme une dance parce que vous faites ça en comptant, et comme je viens de la danse, j'ai réussi à me souvenir des pas et des combinaisons. Et il fallait rendre tout ça réel et effrayant, en s'assurant que personne ne se blesse.

Invisible Man
Cecilia Kass (Elisabeth Moss) - Invisible Man ©Universal Pictures

Elisabeth Moss confie qu'il était parfois difficile de rester concentrée pendant les prises de vues. De passage dans le talk-show de Jimmy Kimmel, elle révèle qu'elle s'est sentie "un peu idiote et ridicule parce que ce qu'on voit dans le film n'est évidemment pas ce qu'(elle) voyait réellement". Elle précise :

Donc quand je me bats avec l'homme invisible, c'est en fait un cascadeur dans un costume vert très moulant. Extrêmement moulant. Qui ne laisse aucune place à l'imagination. Donc on essaie de ne pas baisser les yeux. "Ne regarde pas en bas ! Ne regarde pas en bas !"

La comédienne conclut :

Ça ressemble à un gigantesque préservatif vert. Donc il y a ce gigantesque préservatif vert qui vous attaque, ce qui est terrifiant !

 

Voir aussi

Guillaume Gouix (Amore Mio) :

Guillaume Gouix (Amore Mio) : "J'ai toujours aimé les personnages qui chient sur le bureau du patron"

Lors de la neuvième édition du Festival de Saint-Jean-de-Luz, nous avons rencontré Guillaume Gouix, qui signe son premier long-métrage en tant que réalisateur avec "Amore Mio". Un drame extrêmement touchant qui a connu un tournage intense, comme nous l'a expliqué son metteur en scène.