James Bond : à cause de Daniel Craig, Mark Strong a complètement raté son audition

L'alcool est à consommer avec modération

James Bond : à cause de Daniel Craig, Mark Strong a complètement raté son audition

Avec son faciès de bad boy, on aurait pu croire que Mark Strong aurait fait un très grand méchant de la franchise « James Bond ». L’acteur britannique a pourtant eu sa chance, mais il a laissé passer l’occasion. La faute à une malheureuse cuite avec un comédien culte de la saga, qui plus est.

Mark Strong : un méchant né

Avec son crane rasé et sa mine patibulaire, Mark Strong est devenu un habitué des spectateurs avides de films grand public. En effet, en 38 ans de carrière, il a eu la chance de jouer pour des franchises très populaires : Sherlock Holmes, Kick-Ass, Robin des Bois, Green Lantern, John Carter, Kingsman, Shazam et dernièrement Cruella.

Surtout, l’acteur britannique est souvent réputé pour jouer les antagonistes de service. Il faut dire qu’avec un visage pareil, les producteurs hollywoodiens ne pensent pas toujours à lui pour jouer les rôles de gendre idéal.

Our Friends in the North
Our Friends in the North © BBC Two

En 1996, Mark Strong fait la rencontre d’un certain Daniel Craig, avec qui il va collaborer sur la mini-série britannique Our Friends in the North (dans lequel on retrouve également Christopher Eccleston). Les deux hommes vont devenir très bons amis. Ils auraient même pu jouer tous les deux dans la franchise James Bond. Sauf que…

La beuverie de trop

Généralement, les Britanniques ne rigolent pas avec la bibine. Et Mark Strong, Londonien de naissance, le sait mieux que personne. Durant la période où Pierce Brosnan incarnait James Bond (c’est-à-dire, entre 1995 et 2002), le comédien avait décroché une audition pour jouer le bad guy de l’un des opus de la franchise. Une bonne nouvelle, d’autant qu’à cette époque, Strong n’était pas un acteur très connu du grand public. Il a donc fêté l’événement dans un bar. Toutefois, il ne s’y est pas rendu seul, puisque Daniel Craig l’avait accompagné, pour l’occasion. Au micro de l'émission There's Something About Movies (via Express), Mark Strong a expliqué que les choses ne se sont malheureusement pas passées comme prévu :

Je me suis saoulé. J’en ai trop fait, et le lendemain, j’avais une sacrée gueule de bois. J'ai quand même décidé de passer l'audition, mais sur place, j'ai oublié mon texte. Je ne me souvenais plus de rien, je transpirais… Bref, j’ai tout raté. C'était une expérience terrible, mais j'ai vraiment appris de ça. L'ironie du sort, c'est que le gars avec qui j'étais sorti la veille pour me saouler, c'était Daniel Craig. Alors je lui en veux.

En ce qui concerne Craig, ce dernier n’a pas loupé son audition pour devenir avec brio l’un des plus grands 007 de la franchise. Quant à Mark Strong, il s’est quand même signalé dans quelques films d’espionnage tels que Grimsby : Agent trop spécial, et bien évidemment les deux opus de la saga Kingsman, où il a montré tous ses talents de baryton. Souvenez-vous :

 

Voir aussi

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Stanley Kubrick est l’un des plus grands réalisateurs de l’Histoire du cinéma, si ce n’est le plus grand. Sa carrière de cinéaste débute réellement en 1953 lorsqu’il réalise son premier long-métrage : "Fear and Desire". Un film qu’il a pourtant détesté et renié, au point de tout tenter pour le faire disparaître.