James Bond : Sam Mendes souhaite une révolution pour le prochain film

Le réalisateur de "Skyfall" et "Spectre" prend position

James Bond : Sam Mendes souhaite une révolution pour le prochain film

Invité à donner son opinion sur le futur de la franchise James Bond, Sam Mendes, à qui l'on doit "Skyfall" et "Spectre", a exprimé une idée à la fois simple et révolutionnaire.

James Bond, le temps de la réinvention

Depuis la sortie en octobre 2021 de Mourir peut attendre et les adieux au rôle de Daniel Craig, la saga James Bond s'offre une pause à durée indéterminée. Le temps de trouver un nouvel interprète du célèbre agent secret britannique. Le temps aussi de lui écrire une nouvelle histoire qui sera plus collective et plus inclusive. En somme faire entrer définitivement la doyenne des franchises cinématographiques dans le XXIe siècle. Une nouvelle phase ouverte par Daniel Craig avec cinq films et qui doit maintenant se poursuivre, tout en partant sur de nouvelles bases. Une opération complexe, d'où le temps de latence qu'on observe actuellement.

Madeleine Swann - Spectre
Madeleine Swann (Léa Seydoux) - Spectre ©Sony Pictures

Complexe mais aussi très excitant, car on peut rebattre toutes les cartes. À l'écran, comme en coulisses, il est peut-être ainsi temps d'inviter plus de talents féminins. L'ère Daniel Craig a fait de la place aux personnages féminins, en les éloignant de la simple identité de "James Bond Girl". Mais à l'écriture et à la réalisation, tout reste à faire. En effet, seules deux femmes ont été créditées comme scénaristes d'un film James Bond. Johanna Harwood pour James Bond contre Dr. No, premier film de la franchise, et Phoebe Waller-Bridge pour Mourir peut attendre... soit le dernier ! À noter que Johanna Harwood est aussi créditée pour l'adaptation de Bons Baisers de Russie. Film pour lequel seul Richard Maibaum est crédité scénariste.

Concernant les femmes derrière la caméra, le calcul est vite fait. Aucune réalisatrice n'a dirigé un James Bond. Alors que douze hommes se sont partagés vingt-cinq films. Et dans la mesure où, au cinéma en général et en particulier dans une licence ultra-codifiée, les interprètes suivent les mots des scénaristes et la mise en scène des cinéastes, une femme à la réalisation serait une véritable révolution.

Sam Mendes veut une réalisatrice pour le prochain film

Parmi les douze réalisateurs ayant mis en scène un film James Bond, le britannique Sam Mendes en a fait deux : Skyfall et Spectre. Deux réussites dans lesquelles le réalisateur a sublimé les codes du thriller d'action-espionnage tout en infusant les thématiques familiales qui lui sont chères.

Skyfall
Skyfall ©Columbia Pictures

Invité à s'exprimer sur son expérience Bond au micro de Deadline, le réalisateur de American Beauty et de 1917 a donné son avis sur l'évolution de la franchise.

Je n'envie pas la tâche de Barbara (Broccoli, productrice historique de la franchise, ndlr), qui doit donner une suite aux cinq films de Daniel Craig. Il a revigoré la franchise. Mais celle-ci est si gigantesque qu'il est très difficile pour un jeune acteur de s'y imposer. (...) Laissez-moi reformuler ça. L'acteur qui joue James Bond doit évoluer, et la personne à la réalisation doit évoluer. Je pense qu'il serait merveilleux qu'une femme réalise un James Bond. Je pense vraiment que ce serait merveilleux.

L'arrivée d'une réalisatrice dans la franchise Bond serait un événement. Une grande première, ainsi que l'opportunité d'offrir de nouvelles perspectives, et sans doute la meilleure des manières de poursuivre le travail, entamé par l'ère Craig, de déconstruction d'un mythe jusque-là ultra-masculin .

 

Voir aussi

The Batman : l'acteur du Joker a eu le rôle grâce à une vidéo en Riddler

The Batman : l'acteur du Joker a eu le rôle grâce à une vidéo en Riddler

L'excellent « The Batman » a permis à l'acteur Paul Dano d'endosser le rôle du Riddler. Mais saviez-vous que Barry Keoghan, qui incarne le Joker dans le long-métrage, a initialement postulé pour ce rôle ? Pour cela, il a envoyé une vidéo de lui-même.