ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Jason Bourne - L'Héritage : découvrez comment le film a révolutionné la franchise

Jason Bourne - L'Héritage : découvrez comment le film a révolutionné la franchise

"Jason Bourne : L'Héritage", comme son nom l'indique, a fort à faire. Sans Matt Damon et Paul Greengrass, Tony Gilroy s'empare de la licence en 2012 pour lui donner une nouvelle direction, avec Jeremy Renner en héros et de nouvelles menaces...

Jason Bourne : L'Héritage, mal-aimé d'une immense franchise

Allons droit au fait : le quatrième film siglé Jason Bourne est un bon film bourré de qualités, n'en déplaise aux fans hardcore de la franchise d'action/espionnage sublimée par l'acteur Matt Damon et le réalisateur Paul Greengrass. En 2007, La Vengeance dans la peau finit d'asseoir la légende Jason Bourne, 3ème film brillant et en concurrence avec La Mort dans la peau (2004) au titre de meilleur opus de la trilogie. Ces deux films sont réalisés par Paul Greengrass, alors que le premier, La Mémoire dans la peau (2002), était lui réalisé par Doug Liman. S'il garde sa qualité de mythe fondateur, la critique et le public lui préfèrent le diptyque Greengrass, qui filme Matt Damon en pleine love story avec son personnage d'ex-assassin d'élite amnésique. 5 ans, 3 films et un héros qui tient alors la dragée haute à James Bond, Jack Bauer et autres Ethan Hunt...

Jason Bourne
Matt Damon dans "La Vengeance dans la peau" © Universal Pictures

Dès 2008, un quatrième film entre donc en développement avec le duo Greengrass - Damon annoncé et le coscénariste de La Vengeance dans la peau à l'écriture. Mais en réalité, le duo estime être allé aussi loin que possible, et les différentes idées ne sont pas convaincantes.

Fin novembre 2009, Paul Greengrass refuse de revenir à la réalisation. Sans surprise, un mois plus tard Matt Damon se retire du projet, la condition sine qua non pour sa reprise du rôle étant la présence du réalisateur britannique... Mais l'acteur précise à Empire en janvier 2010 que s'il y a bien un 4ème film sans eux en développement, ils seront un jour de retour,"peut-être dans cinq ans"... Jason Bourne :  L'Héritage, ainsi mal né, se développe dans un climat logiquement très sceptique...

Jeremy Renner pour faire mieux que Jason Bourne ?

Et pourtant, pour ce quatrième film ont été mises les bouchées doubles : 125 millions de dollars de budget, Tony Gilroy, scénariste des trois premiers à la réalisation - il fait équipe avec ses frères Dan à l'écriture et John au montage -, Jeremy Renner en nouvel héros, Aaron Cross, accompagné d'un casting cinq étoiles : Edward Norton, Rachel Weisz, Oscar Isaac, et beaucoup des précédents films comme Joan Allen, Albert Finney, Scott Glenn et David Strathairn.

Jason Bourne : L'Héritage doit faire sans Jason Bourne, ce que Tony  Gilroy refuse s'il n'en est même pas fait mention. Il déclare ainsi à Collider en 2012 :

Il m'était très important, extrêmement important, que tout ce qui était déjà arrivé soit préservé, et amélioré si possible par ce que nous faisions. Vous ne pouvez pas remplacer Matt Damon en tant que Jason Bourne. Ce n'est pas James Bond. Vous ne pouvez pas faire un prequel.

Jason Bourne
Jeremy Renner dans "Jason Bourne : L'Héritage" © Universal Pictures

Difficile aussi de faire une suite directe sans le personnage principal, alors surgit l'idée d'une conspiration plus grande, d'un  programme encore plus clandestin et avancé que le programme Treadstone : le programme Outcome, dont Aaron Cross (Jeremy Renner) est un des neuf agents. Suite aux révélations de La Vengeance dans la peau, la CIA décide de faire le ménage et d'éliminer tous les agents. Logique et malgré le scénario original, sans lien avec les romans de Robert Ludlum à la différence de la trilogie, une idée finalement basique. Mais en sortant l'histoire du strict cadre de Treadstone, en développant l'existence d'une possible multitude d'autres agents, la nature de la franchise change en n'étant plus centrée sur le rôle-titre... En conséquence, les anciens antagonistes deviennent secondaires, moins puissants, alors qu'Edward Norton se révèle être le mastermind de toute la situation. Et différence majeure, le nouvel agent n'est pas frappé d'amnésie !

Jason Bourne, un héritage compliqué

Cependant Jeremy Renner et Rachel Weisz, biochimiste liée au programme pharmaceutique qui augmente les capacités des agents - elle aussi à "nettoyer"- sont très convaincants et les séquences d'action tout aussi spectaculaires que dans les précédents films - même si moins vraisemblables. La partie "pharmaceutique" de l'intrigue est considérablement développée, ce qui ancre d'une autre manière que celle de la trilogie le film dans la réalité.

C'est ainsi que Jason Bourne : L'Héritage a transformé la franchise, en créant un univers étendu. Blackbriar, Treadstone, Outcome, les programmes se sont multipliés et ce qui était un thriller d'action à taille humaine en trois films, presque un huis clos défini par les capacités de Jason Bourne, devient une aventure internationale reposant sur plusieurs intrigues et plusieurs agents.

Jason Bourne L'Héritage
Jeremy Renner et Rachel Weisz dans "Jason Bourne : L'Héritage" © Universal Pictures

Si le programme historique Treadstone est repris dans la série Treadstone d'Amazon en 2019, il est clair que son concept a néanmoins été rendu viable par l'existence de Jason Bourne : L'Héritage. Suite à ce film, Jeremy Renner dans son rôle et Justin Lin à la réalisation sont annoncés pour un nouveau film Jason Bourne.

Mais preuve que la transition d'une franchise centrée sur un agent à d'autres histoires et à un univers étendu avec plusieurs agents est compliquée, comme annoncé en 2010 Paul Greengrass et Matt Damon reviennent en 2016 pour Jason Bourne, 5ème film avec un titre au vague parfum de reboot - et de reprise de couronne. Succès commercial mais avec une note critique plus faible que les quatre films précédents, Jason Bourne essuie les plâtres de cette extension d'univers et annonce un futur inconnu, où il est en tout cas plus que probable que les films et séries Jason Bourne vont se multiplier...

 

Voir aussi

Le Tigre blanc : c'est quoi ce nouveau film Netflix ?

Le Tigre blanc : c'est quoi ce nouveau film Netflix ?

On se penche sur "Le Tigre blanc", le nouveau film de Ramin Bahrani. Une nouveauté Netflix et une adaptation du livre de l'auteur indien Aravind Adiga pour raconter une ascension sociale à la fois drôle et cruelle.