Jerry Lee Lewis Trouble in Mind : Ethan Coen s’attaque à une légende du rock

Un premier projet en solo

Jerry Lee Lewis Trouble in Mind : Ethan Coen s’attaque à une légende du rock

Après son frère Joel, qui a signé "The Tragedy of Macbeth", Ethan Coen réalise à son tour son premier film en solo. Avec "Jerry Lee Lewis : Trouble in Mind", il se penche sur une légende controversée du rock’n’roll qui a survécu à nombre de ses pairs, parmi lesquels Elvis Presley et Johnny Cash.

Jerry Lee Lewis - Trouble in Mind : un documentaire sur le "Killer"

Présenté en séance spéciale au 75e Festival de Cannes, Jerry Lee Lewis : Trouble in Mind est la première réalisation en solitaire d’Ethan Coen, qui a mis en pause sa collaboration avec son frère Joel. En 1h15, le cinéaste se consacre à la vie mouvementée du premier véritable "bad boy" du rock’n’roll.

Le septième art s'est déjà penché sur l’interprète de Whole Lotta Shakin’ Goin’ On. Outre son apparition musicale dans Jeunesse droguée, Jerry Lee Lewis est incarné par Dennis Quaid dans le biopic Great Balls of Fire ! Waylon Payne lui prête ensuite ses traits dans Walk the Line, biopic de James Mangold sur Johnny Cash dans lequel les deux artistes font une tournée avec Elvis Presley.

Jerry Lee Lewis : Trouble in Mind
Jerry Lee Lewis : Trouble in Mind ©A24

Les trois légendes ont d'ailleurs fait leurs débuts chez Sun Records. Jerry Lee Lewis : Trouble in Mind évoque bien évidemment l'arrivée du "Killer" au sein du célèbre label de Sam Phillips, ainsi que son enfance en Louisiane où il passe la majeure partie de son temps sur son piano offert par ses parents, puis le succès colossal qu’il rencontre avec Whole Lotta Shakin’ Goin’ On. Plutôt que de faire intervenir des proches, le film ne reprend quasiment que des interviews du musicien, ce qui lui donne son originalité.

Un musicien controversé et en proie à des démons

Court mais exhaustif, le documentaire parvient à retracer le parcours de l’artiste tout en mettant constamment en avant ses performances ahurissantes sur scène. De son mariage controversé avec sa cousine Myra Gale Brown alors qu’elle était âgée de 13 ans à ses addictions, en passant par son tempérament bagarreur, sa culpabilité et sa reconversion dans la country, le film montre tout de Jerry Lee Lewis en se basant le plus souvent sur ses témoignages.

Classique mais maîtrisé, Jerry Lee Lewis : Trouble in Mind permet à Ethan Coen de continuer à explorer les mythes américains et ses paradoxes, mais aussi le processus créatif auquel un artiste peut se dévouer corps et âme en refusant de faire des compromis. Des thématiques qui résonnent avec Barton Fink, No Country for Old Men, True Grit et Inside Llewyn Davis.

Jerry Lee Lewis : Trouble in Mind ne bénéficie pas d’une date de sortie en France.

 

Voir aussi

Le Dîner de cons : Francis Veber aurait été piégé à l'un de ces fameux repas

Le Dîner de cons : Francis Veber aurait été piégé à l'un de ces fameux repas

En 1998, Francis Veber, Jacques Villeret et Thierry Lhermitte font un triomphe au cinéma avec "Le Dîner de cons". Un film pour lequel le réalisateur s'inspire en partie de son vécu, convaincu d'avoir été piégé par des connaissances au cours d'un repas...