MENU
Accueil > News > Cinéma > Joaquin Phoenix a trouvé le rire du Joker avant d’accepter le rôle

Joaquin Phoenix a trouvé le rire du Joker avant d’accepter le rôle

Joaquin Phoenix est le nouvel interprète du Joker, le terrible antagoniste de Batman. Avant d’accepter le rôle devant la caméra de Todd Phillips, l’acteur s’est cherché un rire pour coller au personnage DC.

Créé en 1940 par Bill Finger et Bob Kane, le Joker est devenu l’ennemi le plus emblématique de l’univers de Batman, voir de l’univers DC tout entier. Depuis presque 80 ans il joue des tours au justicier masqué, et a eu de nombreuses incarnations cinématographiques de César Romero à Jared Leto en passant par le doublage de Mark Hamill. Bref il est au centre de la pop culture et n’y bougera pas puisque sa nouvelle version débarque en octobre. Devant la caméra de Todd Phillips, le Joker prendra les traits de l’excellent Joaquin Phoenix, qui s’est très investi dans le rôle, au point de se trouver un rire avant même d’accepter le poste.

Le rire machiavélique du Joker

Il est assez rare de trouver aujourd’hui dans l’univers des films de super-héros un personnage qui soit davantage salué par ses capacités organiques que numériques. Le Joker reste un des derniers représentants d’un monde de super-héros sans pouvoir et pourtant terriblement fantasmagorique. Un rendu qui est possible notamment grâce à son rire totalement dingue, que Joaquin Phoenix a énormément travaillé.

Avant même que le film ne soit diffusé au grand public, l’ensemble de la communauté semble aduler Joaquin Phoenix dans ce rôle complexe et fascinant. Lors d’une questions/réponses avec Todd Phillips et Joaquin Phoenix, Screen Rant a appris que l’acteur n’était pas prêt à assumer le rôle tant qu’il ne savait pas comment le développer, et notamment comment aborder son rire :

Je me suis auditionné moi même. J’avais demandé à Todd Phillips d’auditionner mon rire. Je ne pensais pas pouvoir y arriver. Todd m’avait montré des vidéos de rires et je me suis dit : « Wow c’est vraiment bon ». Dans le script il décrivait le rire comme douloureux, complexe. Il est venu chez moi, et c’était assez inconfortable, car j’ai passé cinq minutes à essayer de régler le problème. Il m’a même dit que je n’étais pas obligé de faire ça, que j’avais déjà le rôle. J’ai rétorqué que je devais le faire, parce que si je ne me forçais pas à le trouver maintenant je n’y arriverai jamais.

Il faut dire que c’est un exercice compliqué d’obtenir le rire parfait du Joker, entre folie et désarroi, entre perversion et tristesse, entre colère et imploration. Au vu des premières bandes-annonces, le rire choisi par Phoenix semble parfaitement exprimer le déséquilibre du personnage. L’acteur a imposé sa propre marque sur le clown triste, illustrant avec quel professionnalisme et exigence il se prépare pour un rôle. Surtout un rôle de cette envergure. Il a créé quelque chose de personnel en se faisant pression lui-même, prouvant ainsi qu’il ne s’agit pas d’une énième incarnation du Joker. Hâte de découvrir son travail le 9 octobre prochain.

Voir aussi
Dangereuse Alliance (The Craft) : David Duchovny dans le remake de Blumhouse

Les productions Blumhouse se lancent dans un nouveau remake, celui de "Dangereuse Alliance", "The Craft" en version originale. Pour ce faire, outre le groupe des ados apprenties-sorcières déjà au complet, David Duchovny a été additionné au casting du film d'horreur.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis