Joel Schumacher regrette d'avoir réalisé des films Batman

Joel Schumacher regrette d'avoir réalisé des films Batman

Le réalisateur Joel Schumacher revient sur une de ses erreurs de parcours : "Batman & Robin". Le cinéaste regrette amèrement d’avoir mis en scène ce second film Batman et s‘excuse une fois de plus pour la gêne occasionnée.

Après deux grands classiques réalisés par Tim Burton, le Batman s’est fait rare jusqu’en 1995, où Joel Schumacher se voit confier par la Warner la réalisation de Batman Forever. Avec un budget de 100 millions de dollars, le métrage en rapporte trois fois plus au box office mondial. Le film se fait un peu descendre par la critique mais est sauvé par un casting solide et une interprétation sous cocaïne de Jim Carrey en Homme Mystère. Bref, devant ce succès, la Warner officialise une suite : Batman & Robin. George Clooney remplace Val Kilmer dans la peau du Dark Knight, et sera donc le visage du plus mauvais film Batman jamais réalisé jusqu’à présent.

Joel Schumacher est désolé

Lorsqu’il a été interrogé par Vulture, Joel Schumacher a exprimé ses regrets d’avoir réalisé Batman :

Tu sais ce que je pense ? Je n’aurai jamais dû faire une suite, c’est tout. J’ai appris que les suites ne sont faites que pour une seule raison. Je suis sûr que Batman Forever était le film le moins cher de la licence Batman, car Val ne recevait pas beaucoup d’argent, ni Nicole Kidman, ni Chris O’Donnell, ni moi. Tommy Lee Jones a eu un peu d’argent car il venait de remporter l’Oscar du Meilleur acteur pour Le Fugitif et Jim Carey avait déjà joué Ace Ventura.

Joe Schumacher a également mentionné que les spéculations selon lesquelles Batman et Robin seraient homosexuels sont antérieures à son implication dans les personnages. Il a précisé qu’il n’incluait aucune référence aux préférences sexuelles des deux héros, et qu’il ne pensait pas qu’ils soient homosexuels. Il a déclaré :

Il y avait beaucoup de gens qui voulaient que George Clooney soit gay.

George Clooney s’en veut lui aussi beaucoup d’avoir participé à ce projet. Il revient régulièrement sur la question affirmant, en toute modestie, que l’échec du film est de sa faute. Mais on sait très bien que ce n’est pas le cas. Batman & Robin souffre d’un nombre incalculable de défauts, entre une mise en scène pauvre, un scénario totalement absurde, des séquences d’action inintéressantes, un rendu totalement obsolète, des répliques comiques, etc, etc... Le long métrage a néanmoins rapporté de l’argent à la Warner avec plus de 238 millions de dollars de recettes à travers le monde pour un budget de 125 millions.

Bref en 1997 Batman est mort devant la caméra de Joel Schumacher, et il faudra attendre 2005 pour voir le justicier renaître de ses cendres sous la direction de Christopher Nolan à l’occasion de Batman Begins. Le Batman devrait prochainement revenir avec un nouveau visage puisque c’est Robert Pattinson qui incarnera le super-héros à l’occasion de la sortie de The Batman, prévu pour 2021.

 

Voir aussi

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a "déçu" Pierre Richard

"Les Compères" est le premier film de Francis Veber où un dénommé François Pignon apparaît. Et face au succès de la comédie, puis de celui de "Les Fugitifs", Pierre Richard se convainc que le personnage lui appartient.