Accueil > News > Cinéma > Johnny Hallyday : décès de l’idole française

Johnny Hallyday : décès de l’idole française

La star de la musique française Johnny Hallyday est décédée à l’âge de 74 ans. Retour sur une immense carrière musicale ponctuée d’apparitions notables au cinéma.

Johnny Hallyday est décédé dans la nuit du mardi 5 décembre 2017 à mercredi. C’est une des plus grandes figures de la chanson française qui disparaît donc, à l’âge de 74 ans, des suites d’un cancer du poumon.

Musique et cinéma

Avec ses 110 millions de disques vendus, Johnny était un mythe, une idole dans les pays francophones et pour la jeunesse des 60’s. Très attiré par l’Amérique, le « French Elvis » a également mis un pied du côté du cinéma. Dès 1955, en faisant une apparition dans Les Diaboliques d’Henri-Georges Clouzot, avant de jouer son propre rôle dans L’aventure c’est l’aventure de Claude Lelouch en 1972. Le réalisateur deviendra son ami, et le fera rejouer devant sa caméra en 2014 avec Salaud on t’aime et Chacun sa vie en 2017.

Avant cela, Johnny enchaîne les tournées spectaculaires en France. S’il perd petit à petit son statut de rockeur dans l’air du temps, il continue d’enchaîner les succès, mais en étant alors davantage considéré comme un artiste de variétés. Puis, après une période creuse au début des années 1980, il enchaîne avec l’album Rock’n’roll attitude en 1984 et obtient une certaine reconnaissance dans le 7e art grâce à Jean-Luc Godard avec Détective (1985), présenté au festival de Cannes, puis avec Conseil de famille de Costa-Gavras (1986). C’est durant cette période qu’il fera la rencontre de Natalie Baye, avec qui il aura une fille : Laura Smet.

Au sommet jusqu’à la fin

Puis, dans les années 1990, Hallyday continue sa carrière musicale, s’offrant pour ses 50 ans un concert mythique au Parc des Princes en 1993. Il fait malgré tout une pause musicale début 2000 pour le cinéma. Il fera alors preuve d’une certaine auto dérision dans Jean-Philippe, comédie sous forme d’hommage de Laurent Tuel, où il incarne Jean-Philippe Smet et non plus Johnny.

Ces dernières années, l’état de santé de l’artiste s’était dégradé. Mais en dépit d’une hospitalisation pour un cancer en 2009, il reviendra sur scène en 2010, 2013, et 2017 avec « les Vieilles Canailles ». Début 2017, cependant, il se voit diagnostiquer un cancer du poumon qui aura raison de lui ce mardi 5 décembre 2017.

On retiendra donc de lui cette poignée de rôles au cinéma, mais avant tout ces titres comme Gabriel, Noir c’est noir, Le pénitencier ou encore Que je t’aime. À l’étranger, bien qu’il n’ait jamais acquis un statut de star internationale (on compte une poignée de concerts aux Etats-Unis), les médias ont tenu à rendre hommage à cette icône française.

Voir aussi

Le Jeu : comédie grinçante sur l’addiction au portable

CRITIQUE FILM- Dans Radin!, le personnage du dernier film de Fred Cavayé s’empêtrait dans ses mensonges pour ne pas dévoiler sa pingrerie. Avec Le jeu, le réalisateur poursuit son intrusion dans le domaine de la comédie et sa réflexion sur le mensonge.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis