Jordan Peele signe un contrat d'exclusivité avec Universal Pictures

Jordan Peele signe un contrat d'exclusivité avec Universal Pictures

Quand on y pense, l'évolution de Jordan Peele reste quand même une grosse curiosité. Né dans le duo Key & Peele, il est depuis devenu la nouvelle star du cinéma de genre avec seulement deux films à son actif. Pour la suite, il vient de se lier contractuellement avec Universal.

Le cinéma de genre est souvent un bon créneau pour faire un premier film sans trop mettre de moyens financiers sur la table. Get Out est un exemple concret, qui a propulsé Jordan Peele comme le nouveau petit prince du cinéma horrifique. Sa position s'est renforcée avec Us, second essai qui continuait de s'appuyer sur un argument horrifique pour parler de thèmes forts. Avec des enveloppes restreintes, les deux films ont été de beaux succès au box-office, faisant de Peele un homme qui peut désormais quasiment faire tout ce qu'il veut à Hollywood, y compris se permettre de réanimer La Quatrième Dimension ou Candyman (il produit la suite réalisée par Nia DaCosta).

Universal s'offre Jordan Peele

On ne sait pas quel sera son prochain film mais on sait où il va se faire. Universal vient de signer un contrat de 5 ans avec sa boîte de production Monkeypaw pour un ensemble de projets. Ses deux prochains longs-métrages, qu'il va écrire et réaliser, seront produits sous cet accord. Et ce n'est pas tout ce qui en sortira. Jordan Peele va également pouvoir produire plusieurs projets qui auront une appartenance avec le cinéma de genre. Aucun titre en particulier n'est donné mais on se doute que le Candyman évoqué juste au-dessus sera inclus dans l'affaire pour lancer la collaboration.

Maintenant qu'on a vu l'engouement médiatique et publique en ce qui concerne ses deux films, on attend de voir dans quel sens il va continuer sa carrière. La formule Jordan Peele est déjà très identifiable, avec des scénarios qui jouent à fond la carte du mystère lors de la promotion pour, ensuite en salle, nous envoyer un gros twist dans la tronche, tout en délivrant une réflexion sur l'Amérique contemporaine. Sa nouvelle version de La Quatrième Dimension, qu'il produit et narre, était également pile en accord avec ce modus operandi.

Son futur s'inscrit donc chez Universal, le studio qui a distribué ses deux précédents essais. Les majors d'Hollywood cherchent tous à avoir leurs signatures pour s'assurer que les talents actuels n'aillent pas chez la concurrence. Pour ce deal, aucune somme n'est sortie dans la presse.

 

Voir aussi

The Flash : vers une annulation du film avec Ezra Miller ?

The Flash : vers une annulation du film avec Ezra Miller ?

Depuis sa fusion avec Discovery, la Warner fait le ménage dans son organigramme ainsi que dans son planning de sortie de films. Dans ce capharnaüm, "Batgirl" en a tristement fait les frais en étant annulé à la surprise générale. "The Flash" pourrait-il connaître le même sort ?