Joséphine s'arrondit : comment Zahia a intégré la distribution du film ?

L'ancienne escort-girl devient actrice

Joséphine s'arrondit : comment Zahia a intégré la distribution du film ?

En 2011, la comédie romantique “Joséphine” fut une belle surprise dans les salles. Son succès a donc forcément entraîné une suite, dans laquelle on retrouve de manière surprenante la sulfureuse Zahia Dehar que le monde du football français connaît bien.

Joséphine s’arrondit : Marilou Berry enfile une double-casquette

Adaptation de la BD du même nom de Pénélope Bagieu, Joséphine était parvenue à faire 600 000 entrées dans les salles obscures. Succès oblige, une suite est donc programmée, et nommée Joséphine s’arrondit (pour jouer sur la grossesse du personnage ainsi que son postérieur toujours volumineux). Cependant, une partie du casting change par rapport au premier volet. 

Par exemple, Vanessa Guide remplace Alice Pol dans le rôle de la sœur de Joséphine. Bérengère Krief a, quant à elle, une présence plus réduite puisqu’elle tournait dans le même temps Adopte un veuf. Surtout, la réalisation de Joséphine s’arrondit est cette fois confiée à Marilou Berry qui réalise donc son premier long-métrage en parallèle de son interprétation du personnage principal. On a connu baptême du feu moins éprouvant. Elle a pu toutefois compter sur le soutien de sa mère Josiane Balasko qui joue la mère de Joséphine dans le film.

Joséphine s'arrondit
Joséphine s'arrondit ©Les Films du 24

Dans Joséphine s’arrondit, on retrouve donc notre chère protagoniste qui vit le parfait amour avec son compagnon, Gilles. Cependant, leur existence est bouleversée quand la jeune femme tombe enceinte. Un nouveau lot d’épreuves attend donc le personnage.

Un caméo surprise

Joséphine s’arrondit compte deux acteurs qui jouent leur propre rôle. Le premier est le regretté Jean-Pierre Pernaut, illustre présentateur de TF1 qui nous a quittés le 2 mars 2022. Le second est bien différent, et bien plus sulfureux : Zahia Dehar. La jeune femme s’était signalée au début des années 2010 alors qu’elle était escort-girl.

En effet, elle était impliquée dans une affaire de mœurs où plusieurs joueurs de l'Équipe de France de Football avaient eu recours à ses services. Problème : elle était mineure, à l’époque des faits. Devenue célèbre à la suite de cette sombre affaire, elle en a, par la suite, profité pour quitter sa profession d’escort-girl et se lancer dans des collaborations artistiques telles que le mannequinat, et donc le cinéma.

Interrogée par Allocine sur sa courte présence dans Joséphine s’arrondit, Marilou Berry évoque tout simplement son amitié avec elle :

Je l’ai rencontrée lors de la promotion de Joséphine, le premier volet, en 2012, sur un plateau télé. On parlait de je ne sais plus quel sujet, et quelqu’un a parlé de Zahia. Évidemment, c’est toujours plus facile de critiquer quelqu’un quand elle n’est pas là, et je déteste ça. (...) Donc j’ai pris sa défense sur ce plateau, et le lendemain, j’ai reçu 14 coups de fil de son agent, son attaché de presse… Je l’ai ensuite eue au téléphone et elle m’a dit : « J’ai vu que tu avais pris ma défense, ça m’a beaucoup touchée, merci beaucoup. J’aimerais bien qu’on se rencontre ». J’ai sauté sur l’occasion car j’avais très envie de la rencontrer. Depuis on se voit régulièrement. Je la trouve géniale cette nana.

Un futur talent, selon Marilou

Cependant, l’actrice-réalisatrice ne l’a pas seulement intégrée au casting parce que c’est son amie. Elle considère aussi que la femme d’affaires a du talent devant la caméra :

Pour ce rôle, j’avais besoin de quelqu’un d’impressionnant, quelqu’un qui quand elle rentre dans une pièce fait le silence, et c’est son cas. Physiquement, elle est surréaliste et surtout elle n’est pas vulgaire. Elle n’est pas refaite, elle n’a pas une bouche de bimbo, elle a de très beaux nichons. Elle a des hanches de femme, ce n’est pas un squelette ! Elle est très féminine, elle a quelque chose de l’ordre de la femme maternelle. Elle dégage un truc incroyable et c’est exactement ce dont j’avais envie pour ce petit rôle.

Zahia lui donna quelque peu raison puisque, trois ans plus tard, elle était la tête d’affiche d’Une fille facile de Rebecca Zlotowski, récompensé à la Quinzaine des réalisateurs 2019.

 

Voir aussi

Amanda Seyfried regrette profondément les scènes de nu de son début de carrière

Amanda Seyfried regrette profondément les scènes de nu de son début de carrière

Révélée très jeune grâce à des films comme "Lolita malgré moi" et "Alpha Dog" ainsi que la série "Veronica Mars", Amanda Seyfried garde des souvenirs compliqués de son début de carrière.