ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Jungleland : un trailer pour le nouveau film choc avec Charlie Hunnam

"Jungleland", long-métrage sur le monde souterrain de la boxe à mains nues, avec notamment Charlie Hunnam, se dévoile dans une première bande-annonce intense.

Jungleland : se battre contre et pour la vie

Le film dramatique dans le monde de la boxe est un genre cinématographique en lui-même. De Rocky à Million Dollar Baby en passant par Fighter, ils sont plusieurs à nous avoir marqués par l'émotion née de ce sport de combat pas comme les autres. Jungleland, de Max Winkler, sera peut-être à rajouter bientôt à la liste.

On y suit l'histoire de deux frères qui vivotent dans le milieu des combats clandestins de boxe à mains nues. Underdog Lion (Jack O'Connell) ne fait pas vraiment d'étincelles mais ne sait rien faire d'autres que boxer. Son manager n'est autre que son frère Stanley (Charlie Hunnam). Ce dernier, à la suite d'un pari mal placé, doit une grosse somme à un chef du crime local (Jonathan Majors). Ils n'ont plus d'autres choix que de traverser le pays pour aller participer à un tournoi où beaucoup d'argent peut être gagné. Le voyage ne sera pas de tout repos, entre frictions fraternelles et rencontres inattendues.

Jungleland

Les frangins sont interprétés par deux très bons acteurs qui semblent parfaits pour les incarner. Charlie Hunnam a déjà prouvé tout son talent dans la très intense Sons of Anarchy. Il était également très bon dans Le Roi Arthur : La légende d'Excalibur et The Gentlemen, deux longs-métrages tournés sous la direction du turbulent Guy Ritchie. Jack O'Connell a fait ses classes dans Skins, Invincible et Godless, une série western Netflix des plus sous-estimées. Ils feront face à Jonathan Majors, croisé dernièrement dans Lovecraft Country et Da 5 Bloods : Frères de sang. Enfin, sur le chemin, ils retrouveront Jessica Barden, exceptionnelle dans The End of the F***ing World.

Le casting est complété par John Cullum, Owen Burke, Meredith Holzman, Ken Cheeseman et Nick Mullen. Tout ce beau petit monde est dirigé par Max Winkler, que l'on attendait partout mais pas ici !

Un réalisateur au passé comique

Max Winkler décrit son projet comme "un film sur la masculinité toxique et la fraternité". Une incursion dans le drame que l'on n'attendait pas de la part de l'Américain. Il est en effet plutôt attiré, d'habitude, par la comédie. Déjà par son origine, puisqu'il est le fils d'Henry Winkler, le mythique Fonzie de Happy Days. Mais aussi par ses réalisations.

Pour la télévision, il a fait ses armes sur The New Normal, New Girl, Fresh Off the Boat, The Grinder, Casual, Brooklyn Nine-Nine et Crazy Ex-Girlfriend. Un joli CV qui comporte plusieurs des comédies les plus réussies de la télévision américaine de ces dix dernières années.

Même au cinéma, c'est plutôt vers le rire que se dirige naturellement le réalisateur. En 2010, il dirigeait Uma Thurman, Michael Angarano, et Lee Pace dans Ceremony. Finalement, c'est peut-être dans son dernier long-métrage, Flower, qu'il fallait trouver les prémisses de ce virage vers le drame. Zoey Deutch y joue une jeune femme très curieuse sur le sujet de la sexualité qui crée des liens un peu étranges avec son demi-frère instable.

Flower

Jungleland sortira au cinéma aux États-Unis le 6 novembre, puis en VOD le 10 novembre. Il n'a pour l'instant pas de date de sortie française annoncée.

Voir aussi

Massacre à la tronçonneuse : le nouveau film dévoile sa toute première image

Massacre à la tronçonneuse : le nouveau film dévoile sa toute première image

Le nouveau film « Massacre à la tronçonneuse » produit par Fede Alvarez se précise. Tandis que le long-métrage sera réalisé par David Blue Garcia, pour une sortie en 2021, la production vient de dévoiler la toute première affiche du projet.