ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Jupiter Le Destin de l'Univers : 6 mois pour tourner une séquence de 8 minutes

Jupiter Le Destin de l'Univers : 6 mois pour tourner une séquence de 8 minutes

En 2015, les sœurs Wachowski mettent en scène « Jupiter : Le Destin de l'Univers ». Le long-métrage est considéré par beaucoup comme le pire film de leur carrière. Pourtant, les deux réalisatrices ont passé énormément de temps à peaufiner ce tournage...

Jupiter : le destin d'un film compliqué

Lilly Wachowski et Lana Wachowski sont réputées pour avoir mis en scène des petits chef d’œuvres du septième art. C'est notamment elles qui ont imaginé la trilogie Matrix, dont le premier opus est un énorme classique. Mais les Wachowski c'est également des productions inédites, intrigantes et extrêmement personnelles comme Speed Racer ou l'incroyable Cloud Atlas. Elles ont également réalisé la série Sense8. Puis, en 2015, c'est le drame, avec Jupiter : Le Destin de l'Univers.

Jupiter : Le Destin de l'Univers sur TMC - 6 mois pour tourner une séquence de 8 minutes
Jupiter : Le Destin de l'Univers ©Warner Bros Pictures

Le film reçoit des critiques catastrophiques. Porté par Mila Kunis, Channing Tatum, Sean Bean et Eddie Redmayne, le long-métrage est un énorme échec financier. Pour un budget de 176 millions de dollars il n'en rapporte que 183 millions au box-office. Le film est également nommé aux Razzie Awards à 6 reprises et Eddie Redmayne y remporte même la statuette du pire acteur dans un second rôle.

6 mois pour tourner une séquence de 8 minutes

Jupiter : Le Destin de l'Univers est le film le plus cher des Wachowski. Avec un budget de plus de 175 millions de dollars, les sœurs n'ont jamais eu autant d'argent pour produire leur œuvre. C'est également, peut-être, leur film le plus ambitieux, et le premier à être tourné en 3D. Initialement, il devait sortir à l'été 2014, mais le studio leur a laissé plus de temps pour terminer la post-production. En même temps, les Wachowski n'ont rien laissé au hasard. Par exemple, la transformation physique de Channing Tatum a demandé beaucoup de travail aux maquilleurs mais également au comédien. En effet, ce dernier portait une prothèse qui modifiait la forme de sa mâchoire. Cet objet l'empêchait de parler correctement, ce qui compliquait les scènes de dialogues.

Ensuite, les Wachowski voulaient une certaine crédibilité sur les scènes d'action. Le personnage de Channing Tatum, encore lui, possède des bottes anti-gravité, qui lui permettent de voler. Mais plutôt que d'utiliser des images de synthèse, les cinéastes ont donné au comédien des rollers. Pour les séquences exigeantes, elles ont engagé des patineurs professionnels pour doubler Channing Tatum. Par exemple, le champion de roller Taïg Khris a prêté main forte aux Wachowski pendant le tournage. Le sportif s'est d'ailleurs blessé pendant une scène périlleuse....

Jupiter : Le Destin de l'Univers sur TMC - 6 mois pour tourner une séquence de 8 minutes
Jupiter : Le Destin de l'Univers ©Warner Bros Pictures

Enfin, le plus hallucinant dans cette histoire, c'est que les Wachowski ont mis six mois pour tourner une séquence de 8 minutes. Il s'agit de la scène de course-poursuite dans Chicago. C'est un moment fort du film. Mais pour réussir à la mettre en boîte, les réalisatrices ont mis six mois pour la finaliser. Six mois de tournage pendant lesquels Channing Tatum et Mila Kunis sont venus tous les jours. Plus tard, les Wachowski déclareront qu'il s'agit de la scène la plus compliquée qu'elles aient jamais tournée. Pour l'occasion, plusieurs rues ont été fermées à la circulation, et trois hélicoptères ont été mis à disposition par la production. Rien que ça !

Sinon, Lana Wachowksi est attendue le 22 décembre 2021 avec Matrix 4. Le tournage de ce nouvel opus est en cours en ce moment même en Allemagne. Pour l'occasion, Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss sont de retour. 

 

Voir aussi

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Dans "Safe", Jason Statham protège une jeune fille qui a un don pour les chiffres. Le réalisateur a voulu donner un souffle 70's à son film.