ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Jurassic Park III : que pense Sam Neill (Alan Grant) du film ?

Souvenirs, souvenirs

Jurassic Park III : que pense Sam Neill (Alan Grant) du film ?

Sorti en 2001, "Jurassic Park III" ne fut pas un grand succès, malgré le retour de Sam Neill dans la peau du paléontologue Alan Grant. Justement, qu'en pense l'intéressé vingt ans après la sortie du film ?

L'épisode le moins apprécié de la saga Jurassic Park

Jusqu'à aujourd'hui, le cas de Jurassic Park III divise. En effet, si les plus nostalgiques trouvent le volet divertissant, d'autres n'hésitent pas à signifier qu'il est le volet le plus médiocre de la saga. Réalisé par Joe Johnston (Chérie, j'ai rétréci les gosses, Jumanji, Captain America : First Avenger...), le film voyait pourtant le retour de Sam Neill, alias Alan Grant. On nous promettait également de nouvelles espèces tels que le Ptéranodon et le Spinosaure. Malheureusement, le film a connu de nombreuses difficultés au cours de sa production. Sur une idée originale de Steven Spielberg (contrairement à Jurassic Park et Jurassic Park II qui sont tirés des romans de Michael Crichton), le film devait présenter un Alan Grant qui vivait tel un Robinson Crusoé sur Isla Nubar, l'ile du premier film.

Malheureusement, le projet fut abandonné et de nombreuses réécritures furent effectuées sans donner de visions plus claires au projet. Devant la lenteur que prenait le projet, Spielberg a alors décidé de jeter l'éponge, et de se faire remplacer par Joe Johnston.  Ce dernier fit ce qu'il put, d'autant plus que le tournage fut émaillé par plusieurs accidents. A sa sortie, les critiques furent mitigées et malgré un succès commercial, il réalisa le plus mauvais résultat au box-office de la saga.

Jurassic Park III
Jurassic Park III ©Universal Pictures

Sam Neill garde un bon souvenir du film... sauf la fin

Dans une récente interview sur le média Collider, Sam Neill est revenu sur la réception de Jurassic Park III. Si certains acteurs présents dans le film tels que William H. Macy ont vivement critiqué la production (il jugeait son personnage très mal écrit), l'acteur néo-zélandais préfère jouer la carte de l'avocat du diable. En effet, lorsqu'on l'interroge sur la séquence ridicule dans laquelle un Raptor parle à son personnage pendant qu'il rêve, ce dernier préfère en rire :

Je pensais que c'était plutôt cool !  Je parlais justement à quelqu'un plus tôt dans la journée qui m'a dit: «J'aime vraiment Jurassic Park III, et il reçoit un traitement très injuste». Il travaillait à Rotten Tomatoes, je pense. Du coup, je lui ai répondu : "Merci beaucoup!" Je suis d'accord pour dire que les dix dernières minutes sont beaucoup trop faciles et trop précipitées. Mais je pense que jusque-là, le film est bon.

En effet, les dix dernières minutes dans lesquelles les Raptors (encore eux !) refusent de dévorer les survivants pour des raisons illogiques, ont, elles aussi, été vivement commentées. Quoiqu'il en soit, Sam Neill est globalement satisfait du film, ainsi que de sa performance :

Pour moi, au moment où j'ai joué dans le troisième volet, j'ai en quelque sorte trouvé comment jouer ce personnage. Chose que je n'avais pas le sentiment d'avoir pu vraiment faire dans le premier. J'essayais toujours de m'entraîner sur la manière dont je jouerais ce ce gars au chapeau. Ce sont des choses qui viennent naturellement à quelqu'un comme Harrison Ford. Mais pour moi, ce n'est pas naturel.

Dans tous les cas, l'acteur pourra de nouveau s'entraîner à jouer Alan Grant puisqu'on le retrouvera dans Jurassic World : Le Monde d'après qui sortira en 2022.

 

Voir aussi

Rock Academy : une jeune actrice raconte son calvaire après la sortie du film

Rock Academy : une jeune actrice raconte son calvaire après la sortie du film

Une des enfants du film « Rock Academy » revient sur son expérience dans le film. Rivkah Reyes décrit comment le succès du long-métrage a entraîné une période difficile pour elle.