ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Justice League : connaissez-vous l'adaptation de 1997 ?

Un navet de compétition

Justice League : connaissez-vous l'adaptation de 1997 ?

On a très justement maltraité le "Justice League" de Joss Whedon mais il existe une adaptation encore pire. En 1997, un téléfilm CBS voit le jour et récolte des moqueries méritées. Tentative d'exhumation d'un nanar méconnu.

Justice League of America : Warner a déjà tenté une adaptation de l'équipe DC

Avant le film de Zack Snyder développé au sein du DCEU, la Justice League n'avait jamais eu sa propre adaptation. Ce n'est pas passé loin, dans la seconde partie des années 2000. George Miller a même été approché pour s'occuper du projet mais il a ensuite quitté le navire. Quand Warner assiste au succès impressionnant de Disney avec la marque Marvel, il est décidé qu'un univers étendu allait être mis sur pied. Justice League devait, à l'instar d'Avengers chez la concurrence, être le grand rassemblement événementiel. Vous connaissez bien l'histoire autour du film et Zack Snyder a pu nous dévoiler son propre montage de 4 heures en cette année 2021. Depuis des nombreux mois, le sujet est dans toutes les bouches et le tendance ne va pas s'inverser dans l'immédiat. Mais on entend quasiment jamais parler de la précédente tentative officielle : le téléfilm Justice League of America diffusé en 1997 sur CBS.

Justice League of America
Justice League of America ©CBS

Si pas grand monde ne prend le temps de l'évoquer, c'est pour la simple et bonne raison qu'il s'agit d'une véritable débâcle artistique. De quoi faire passer la version de Joss Whedon pour un chef-d'œuvre. C'est dire à quel point le niveau est bas. On peut parler de nanar dans ce cas, tant tous les énormes défauts prêtent à sourire plutôt qu'à autre chose. À cette époque et même avant, pourtant, le cinéma de super-héros avait déjà prouvé qu'il pouvait être magnifique.

Le début d'une série avortée (heureusement)

Ce téléfilm produit par CBS et réalisé par Félix Enríquez Alcalá (un habitué du petit écran qui tourne encore) ne devait pas être qu'un one shot mais le début d'une série. Nous avons affaire à un pilote, qui a été si mal accueilli que la suite du programme n'a jamais vu le jour. Le scénario suit Tori Olafsdotter, une météorologue de la ville de New Metro se rendant compte qu'un terroriste, The Weatherman, utilise une arme très particulière pour influer sur la météo et déclencher des catastrophes. Quand la Justice League l'apprend, elle va intervenir et accueillir dans ses rangs Tori. Celle-ci va à son tour devenir une super-héroïne en se transformant en Ice.

La composition de l'équipe est différente de celle classique. Pas de Batman, de Superman, d'Aquaman ou de Wonder Woman. Heureusement que ces héros populaires n'ont pas été entraînés dans une telle galère ! On retrouve cette fois Green Lantern, Martian Manhunter, The Atom, The Flash et Fire.

Justice League of America
Justice League of America ©CBS

Une catastrophe à tous les étages

Compliqué durant 1h20 de trouver la moindre qualité à cette adaptation navrante. Rien ne fonctionne dedans, que ce soit sur la forme comme sur le fond. Les effets visuels sont de piètre qualité et l'ensemble ressemble à un téléfilm fauché fabriqué avec des bouts de ficelle. Aucun effort n'est fait sur la direction artistique, à commencer par les costumes qui n'ont aucune allure. Les acteurs aussi ne font pas preuve de talent et tout le monde joue en dilettante. Jusque dans le ton ce Justice League of America ne fonctionne pas, avec des tentatives d'humour désastreuses. À l'image de ces fausses interviews qui interviennent entre certaines séquences. On vous jure qu'après ça vous allez revoir à la hausse le gag de saucisse dans Zack Snyder's Justice League. Le pilote amuse (pour de mauvaises raisons) mais la série aurait été insupportable sur la durée si elle s'était étendue.

 

Voir aussi

Black Panther 2 : les fans lancent une pétition pour l'après-Chadwick Boseman

Black Panther 2 : les fans lancent une pétition pour l'après-Chadwick Boseman

La disparition prématurée de Chadwick Boseman en 2020 a attristé les fans de Marvel. Alors que "Black Panther 2" reste l'un des projets du studio, comment envisager la suite sans sa tête d'affiche ? Une pétition vient d'émerger pour que T'Challa reste dans le MCU.