ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Kick-Ass : voilà d'où vient l'idée totalement folle de cette histoire

Kick-Ass : voilà d'où vient l'idée totalement folle de cette histoire

En 2010, Matthew Vaughn met en scène « Kick-Ass », un film de super-héros corrosif et insolent, quelques années avant la sortie de « Deadpool ». Mais quelle est l'origine de cette aventure pas comme les autres ?

Kick-Ass : un succès populaire indéniable

Kick-Ass est rapidement devenu une référence dans le milieu des films de super-héros. Matthew Vaughn, qui n'avait à l'époque réalisé que deux longs-métrages (Layer Cake et Stardust) décide de se lancer dans la production de Kick-Ass, une adaptation de bande dessinée de Mark Millar. Côté casting, le cinéaste s'entoure d'une distribution convaincante avec notamment Aaron Taylor-Johnson dans le rôle principal, Mark Strong en méchant, Chloë Grace Moretz en Hit Girl et enfin l'inimitable Nicolas Cage dans la peau de Big Daddy.

Kick-Ass sur W9 : d'où vient l'idée totalement folle de cette histoire ?
© Lionsgate

Sorti en 2010, Kick-Ass a rencontré un certain succès. Les critiques comme les spectateurs ont très bien accueilli cette production inédite. Côté box-office, Kick-Ass a rapporté 96 millions de dollars de recettes pour un budget de 30 millions. Un score intéressant qui a motivé Universal Studios de produire une suite en 2013. Mais Kick-Ass 2 est une déception critique et commerciale avec seulement 60 millions de dollars de recettes.

Des comics cultes

Initialement Kick-Ass est un comic créé en 2008 par le scénariste Mark Millar et dessiné par John Romita Jr. Ainsi, Matthew Vaughn n'a pas tardé à l'adapter sur grand écran. Mark Millar et Matthew Vaughn entretiennent une véritable relation d'amitié. En 2015, les deux artistes ont travaillé de consorts, simultanément sur un comic et sur un film : Kingsman : Services Secrets. Pour Kick-Ass c'est un peu la même chose puisque le film est paru avant même que la série de comics ne soit totalement conclue. Au moment de la sortie du film, Mark Millar proposait le 8ème épisode des comics. Encore aujourd'hui, des comics Kick-Ass voient le jour, avec une toute nouvelle héroïne. Le succès de l'œuvre repose sur son identité forte et personnelle. Kick-Ass est une bande dessinée pas comme les autres, qui dépeint une violence crue et un style décalé. L'opposition entre toute cette violence et le caractère commun du protagoniste offre une dualité inédite et parfaitement représentée à l'écran.

Kick-Ass sur W9 : d'où vient l'idée totalement folle de cette histoire ?

Kick-Ass, que ce soit les comics ou le film est un véritable hommage au genre super-héroïque. Matthew Vaughn voulait proposer quelque chose de différent :

Le film propose des situations délirantes et hilarantes, mais l’un de nos angles d’approche était de considérer Kick-Ass comme un véritable héros. C’est un jeune homme comme des millions d’autres, pas très doué à l’école, timide. Il n’a aucun superpouvoir mais il a définitivement la mentalité d’un héros. À mon sens, un héros n’est pas quelqu’un qui sauve forcément des millions de vies. Un héros est quelqu’un qui, discrètement, même pour une seule personne, fait une chose insensée au nom de ce en quoi il croit. Du coup, le film n’est pas seulement en rapport avec ce que les super-héros ont de plus fascinant. À travers la comédie, il est aussi question de valeurs plus complexes, plus adultes.

Comment Mark Millar a imaginé cette histoire folle ?

Mais la genèse de Kick-Ass, on la doit quand même au scénariste Mark Millar. C’est un écrivain culte du monde de la bande dessinée. Il a écrit de nombreux classiques du genre, et a notamment travaillé avec Marvel Comics. Parmi ses œuvres emblématiques, outre Kick-Ass, il y a également, entre autres, Old Man Logan, Wanted, Superman - Red Son, Kingsman, ou encore le récent Huck. Bref, un écrivain influent, dont Kick-Ass est une œuvre très personnelle. Il s'agit sans doute de sa création la plus importante de sa carrière, notamment pour son aspect atypique. Au moment de la sortie du film de Matthew Vaughn, Mark Millar est revenu sur l'importance de ce comic, et sur l'aspect autobiographique de l'histoire.

J’ai commencé par un dessin, et ensuite j’ai construit l’histoire autour. J’avais cette idée de deux super-héros, une jeune fille habillée comme Robin et un grand type vêtu comme Batman. J’aimais ces deux personnages et j’avais envie de leur inventer des aventures, mais je sentais qu’ils étaient trop décalés pour être des personnages principaux. Puis je me suis mis à travailler sur quelque chose d’autobiographique. Je me souvenais qu’à 14 ans, je rêvais de devenir un combattant du crime à Glasgow. Je me disais que ce serait intéressant de raconter ce qui se serait passé si cela s’était vraiment produit. Alors j’ai dessiné un super-héros qui sortait pour sa première nuit de lutte contre le crime, qui se faisait poignarder et écraser par un taxi. Et là, je me suis dit que les deux projets pouvaient très bien n’en faire qu’un.

Alors même si Mark Millar n'a pas joué les justiciers masqués dans la vraie vie, il se rappelle son adolescence de geek, de passionné de comics, et comment il a concrétisé tout ceci à travers une histoire culte. Bref, Kick-Ass est devenu avec le temps un long-métrage référence et un film de super-héros indispensable.

 

Voir aussi

Le Tigre blanc : c'est quoi ce nouveau film Netflix ?

Le Tigre blanc : c'est quoi ce nouveau film Netflix ?

On se penche sur "Le Tigre blanc", le nouveau film de Ramin Bahrani. Une nouveauté Netflix et une adaptation du livre de l'auteur indien Aravind Adiga pour raconter une ascension sociale à la fois drôle et cruelle.