Accueil > News > Cinéma > Kingsman 2 en Blu-ray : entrez dans le Cercle d’or

Kingsman 2 en Blu-ray : entrez dans le Cercle d’or

Sorti en octobre dernier au cinéma, « Kingsman : Le Cercle d’or » reprend du service en Blu-ray et DVD. Revivez les dernières péripéties de l’organisation secrète britannique comme si vous y étiez !

L’enthousiasme du public pour Kingsman : Services secrets a permis d’empocher plus de 414 millions de dollars à travers le monde. Fière de ce succès, la société de production 20th Century Fox a rapidement dévoilé qu’un second opus était en cours de développement. Une augmentation de 23 millions de dollars est attribuée au budget de celui-ci, attestant l’ambition d’occuper à nouveau une place de choix au box-office.

L’heure du bilan pour Kingsman : Le Cercle d’or

Le long-métrage fut une relative réussite en ce qui concerne les chiffres puisque ce dernier a rapporté 409,6 millions de dollars en recettes. En prenant en compte le budget, la perte s’élève seulement à 28 millions. C’est bien loin des 95 millions de différence entre Hunger Games : L’Embrasement et La Révolte, partie 1 !

D’un point de vue qualitatif, le bilan est plus mitigé mais le film reste appréciable. Le spectateur se voit attribuer l’opportunité de retrouver ses personnages fétiches qui ont fait la richesse du premier volet. Parmi eux : Eggsy (Taron Egerton), et Harry Hart (Colin Firth) dont le retour a fait polémique. Le réalisateur reste inchangé puisque c’est encore Matthew Vaughn qui mène la barque.

Dans Kingsman : Le Cercle d’or, les protagonistes doivent faire face à un terrible événement lorsque le quartier général est détruit, provoquant la mort de tous les agents en dehors de Merlin (Mark Strong) et d’Eggsy. Alliés à leurs homologues américains, ils se lancent dans une nouvelle mission : celle de renverser le Cercle d’or présidé par la trafiquante de drogue Poppy Adams (Julianne Moore).

Une richesse incroyable d’éditions pour Le Cercle d’or

Programmée pour le 12 février, la sortie physique nationale française s’est faite en grande pompe ! Édition simple, exclusive, 4K… Seule une version 3D manque à l’appel, et pour cause : le film n’a jamais été proposé dans ce format.

De gauche à droite, de haut en bas : DVD + Digital HD, Blu-ray simple + Digital HD, Blu-ray 4K + Blu-ray + Digital HD, Steelbook FNAC + Blu-ray 4K + Blu-ray +Digital HD, Coffret Blu-ray + Digital HD Kingsman 1 et 2 (aussi disponible en DVD, et Blu-ray 4K + Blu-ray + Digital HD), Coffret collector Blu-ray Kingsman 1 et 2

Vous l’avez sûrement compris, les plus collectionneurs et les passionnés privilégieront l’édition exclusive FNAC. Le steelbook regroupe un disque 4K, un Blu-ray, ainsi que le DVD, à un prix très raisonnable (en particulier pour les adhérents). Le visuel dessiné est tout aussi agréable qu’original. Un vrai plus.

Option alternative plus onéreuse : s’enquérir de la version collector. Malgré l’absence du Blu-ray 4K, elle inclut le premier film, un set de 9 cartes postales, un livret, le Blu-ray standard dans un steelbook, ainsi qu’un t-shirt smoking imprimé aux couleurs de Kingsman.

Côté technique, ça donne quoi ?

Que vous optiez pour le Blu-ray standard ou 4K, nul doute que vous serez comblés par la qualité visuelle et sonore offerte par les deux galettes.

Après un tournage en numérique réalisé à partir de caméras Arri Alexa, la post-production s’est contentée d’un master 2K. Cela signifie malheureusement que le Blu-ray 4K est basé sur un agrandissement. Pourtant, le gain apporté par ce support est bien visible puisque les images sont mieux définies et que de nombreux détails perdus dans les zones sombres sont révélés. Pour finir, les contrastes sont plus efficaces, rendant les couleurs encore plus vibrantes qu’elles ne le sont déjà sur le Blu-ray 2K. Certains regretteront l’aspect lisse et dénué de grain, caractéristique des films qui ne sont pas tournés sur pellicule.

Le Blu-ray offre une piste anglaise au format DTS-HD 7.1 (Dolby Atmos pour le 4K) et une piste française en DTS 5.1. De quoi promettre une immersion sonore sans faille !

Plus de 2h de bonus

Comme toujours, le Blu-ray 4K ne contient aucun bonus, mais le Blu-ray standard saura rassasier les plus gourmands.

  • Kingsman : à l’intérieur du Cercle d’Or : ce documentaire est composé de neuf parties distinctes d’une durée totale de 117 min. Il aborde la réalisation de cette suite sous différents angles, y compris ses origines, sa production, la participation d’Elton John et ses effets spéciaux.
  • La scène des taxis : anatomie d’une course poursuite mortelle : ce court métrage revient sur le tournage de la scène d’ouverture en près de 13 minutes.
  • Les archives de Kingsman donnent un accès à 88 images divisées dans deux sections principales : les visuels préliminaires et les photographies. La première regroupe quelques décors et costumes, tandis que la seconde présente les 52 images restantes partagées entre coulisses, décors, accessoires et casting.

À nouveau aux abonnés absents, les scènes coupées et un possible commentaire audio sont introuvables peu importe l’édition choisie. Dommage.

Les fans ont de quoi patienter en attendant le troisième film et la série télévisée qui sera potentiellement disponible sur Netflix. N’oubliez pas : « le costume est l’arme du gentleman moderne ».

Voir aussi

La Ch’tite famille : Dany Boon renoue avec ses racines en se moquant des snobs

Roi du box office avec 20,5 millions d'entrées pour "Bienvenue chez les Ch'tis", film français le plus vu en salles, Dany Boon est de retour dans le Nord dix ans après avec "La Ch'tite famille", nouvel hommage à ses racines, entre rire et nostalgie.