ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

La Belle et le Clochard : Walt Disney ne voulait pas d'une scène culte

La Belle et le Clochard : Walt Disney ne voulait pas d'une scène culte

"La Belle et le Clochard" est un des films les plus aimés des studios Disney. Une scène en particulier a marqué les esprits alors que Walt Disney ne voulait, au départ, pas la voir.

La Belle et le Clochard : un film qui a du chien

Quand vient le moment de produire le 19e film de son histoire en 1953, les studios Disney se lancent dans une histoire d'amour entre chiens ! Le projet ne sera pas comme les autres, à commencer par son format. La Belle et le Clochard est en effet le premier long-métrage de la compagnie à sortir au format CinemaScope, alors que tous les autres avaient jusque-là un format 4/3. C'est également le premier à bénéficier d'un son stéréo et à sortir sous la bannière Buena Vista Pictures Distribution.

L'histoire est celle de Jim Chéri, un habitant de la Nouvelle-Angleterre qui offre une chienne à sa femme Darling. Très élégante, cette dernière la baptise Lady. Jim veut bien éduquer le chien qui arrive toutefois à rester dans les grâces de ses maîtres. Elle trouve finalement place au pied de leur lit. Elle évolue dans un quartier où vivent d'autres animaux comme Jock, un terrier écossais, et César, un vieux Saint-Hubert.

La Belle et le Clochard
La Belle et le Clochard ©Disney

Mais celui qui intrigue le plus Lady est un chien errant surnommé Clochard. Bien qu'il ne soit pas un animal de race venu d'un environnement aisé, c'est un chien courageux et gentil qui aide ses amis à trouver de la nourriture ou à s'échapper des fourrières. Il va se rapprocher petit à petit de Lady qui a peur que ses maîtres la laissent tomber alors qu'un enfant naîtra bientôt dans leur foyer.

La Belle et le Clochard est une sortie importante pour Walt Disney qui reste sur deux échecs successifs au box-office : Alice au pays des merveilles et Peter Pan. Le long-métrage est un joli succès qui attire plus de public et marque les esprits pour plusieurs raisons, dont une scène en particulier qui n'a failli jamais exister.

Des pattes et des pâtes

La Belle et le Clochard n'est vraiment pas un film comme les autres pour Walt Disney. Le début du long-métrage est d'ailleurs inspiré d'une vraie scène qu'il a vécue. Pour se faire pardonner d'avoir oublié un dîner en amoureux avec Lillian Bounds, une prétendante, il tenta de se faire pardonner en lui offrant un chiot qu'il avait caché dans une boîte à chapeau. Il faut croire que les excuses furent acceptées puisqu'elle devint sa femme. Cet événement lui donna l'idée de la première scène du film.

La Belle et le Clochard
La Belle et le Clochard ©Disney

Mais s'il était très accroché à ce moment, un autre passage du scénario ne le satisfaisait pas : celui où les deux chiens amoureux se rendent dans un restaurant et partagent une belle assiette de spaghettis. Quand la scène lui est proposée pour le film, Disney a beaucoup de mal à y voir du romantisme et se dit qu'une scène entre deux chiens qui mangent des pâtes ne peut avoir l'air qu'idiote. La séquence est donc mise de côté.

Pourtant, l'animateur Frank Thomas continue à croire dur comme fer qu'elle peut être une des plus réussies du film. En secret et seul dans son coin, il anime la scène lui-même et la présente au producteur avec l'espoir qu'il change d'avis. Disney découvre alors son travail et, impressionné, le félicite pour la façon dont il a réussi à insuffler un souffle romantique. Les animateurs ont donc le feu vert pour l'incorporer au film. La première version étant un peu trop rapide, ils demandent à un stagiaire de rajouter des images à l'animation pour la ralentir.

Cette scène de La Belle et le Clochard est aujourd'hui une des plus cultes de l'histoire de l'animation.

 

Voir aussi

Parasomnia Productions : un nouveau label de films de genre français voit le jour

Parasomnia Productions : un nouveau label de films de genre français voit le jour

Bonne nouvelle pour les amateurs de films de genre ! Un nouveau label vient de voir le jour en France : Parasomnia Productions. Et un appel à projets est lancé !