La Disparue : c'est quoi ce film d'action avec Gerard Butler et Jaimie Alexander ?

Disponible sur Prime Video

La Disparue : c'est quoi ce film d'action avec Gerard Butler et Jaimie Alexander ?

Gerard Butler poursuit son parcours dans les petites productions musclées avec "La Disparue". Un film d'action dans lequel il se lance à la recherche de sa femme incarnée par Jaimie Alexander, introuvable après un arrêt dans une station essence.

La Disparue : le Gerard Butler Cinematic Universe s'agrandit

Hormis quelques exceptions (Keepers), Gerard Butler se consacre depuis La Chute de la Maison-Blanche à l'action et aux films catastrophe. Alternant entre des rôles de bourrins boursouflés au whisky (Criminal SquadCopshop) et d'autres d'hommes ordinaires dépassés par la situation (Greenland - Le Dernier refuge), le comédien incarne un personnage de la seconde catégorie dans La Disparue.

La Disparue
Will (Gerard Butler) - La Disparue ©Prime Video

L'acteur prête ses traits à Will, un quidam qui se rend chez ses beaux-parents avec sa compagne Lisa (Jaimie Alexander). Entre les deux époux, la lassitude se fait sentir et le torchon brûle. Lors d'un arrêt à une station essence, à seulement quelques kilomètres de leur lieu d'arrivée, Lisa disparaît soudainement. Très vite, Will panique et contacte les forces de l'ordre. Il décide de partir lui-même à la recherche de sa femme et plonge dans un univers violent.

Un film d'action largement dispensable

La Disparue ne brille pas par son originalité, puisque son point de départ est similaire à celui du film du même nom sorti en 1993 et réalisé par George Sluizer (remake de L'Homme qui voulait savoir qu'il avait déjà mis en scène), avec Jeff Bridges, Sandra Bullock et Kiefer Sutherland. Le long-métrage rappelle surtout Breakdown de Jonathan Mostow, dans lequel Kurt Russell cherche sa femme dans le désert.

Jusque dans sa conclusion, La Disparue souffre de la comparaison avec son prédécesseur et ne réussit à aucun moment à s'en démarquer. Visuellement terne, le film de Brian Goodman (Boston Streets) ne parvient pas à faire évoluer son concept au-delà des dix premières minutes. Il reste néanmoins l'implication de Gerard Butler, qui donne l'impression d'être le seul à y croire face à ses partenaires Jaimie Alexander et Russell Hornsby.

Malgré tout l'investissement de sa tête d'affiche, ici au service du néant, le spectateur n'arrive pas non plus à y croire tant l'entreprise se veut sérieuse, ce qui l'empêche constamment d'être amusante à regarder. Lorsque le héros se met à manier un canon scié avec la dextérité de Mad Max dans un camp de redneck, le décrochage est total.

La Disparue est à découvrir sur Prime Video.

 

Voir aussi

Amanda Seyfried regrette profondément les scènes de nu de son début de carrière

Amanda Seyfried regrette profondément les scènes de nu de son début de carrière

Révélée très jeune grâce à des films comme "Lolita malgré moi" et "Alpha Dog" ainsi que la série "Veronica Mars", Amanda Seyfried garde des souvenirs compliqués de son début de carrière.