ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

La Grande muraille : pourquoi le film avec Matt Damon a fait polémique ?

La Grande muraille : pourquoi le film avec Matt Damon a fait polémique ?

Dans "La Grande muraille", des monstres se déchaînent contre un Matt Damon entouré d'une armée qui se croyait préparée. A sa sortie, le film a été entaché d'une polémique de racisme dont il se serait bien passé.

La Grande muraille : Matt Damon en action

En 1998, Matt Damon explose avec un long-métrage à des milliers de kilomètres de La Grande muraille, autant géographiquement que scénaristiquement. Will Hunting de Gus Van Sant est en effet un film entre drame et comédie loin de toute idée de scène d'action. Il y joue un agent de propreté dans un lycée qui cache ses dons en mathématiques. Sa partition dans Will Hunting aux côtés de Robin Williams est très remarquée et, encore plus fort, il gagne un Oscar et un Golden Globe du meilleur scénario puisqu'il en est l'auteur avec son ami (et cousin éloigné) Ben Affleck.

Sa carrière bifurque vers l'action en 2005 alors qu'il est choisi pour incarner un certain Jason Bourne dans La Mémoire dans la peau de Doug Liman. Le film surprend par la sauvagerie âpre de ses combats sans fioritures ni artifices. Son succès appellera trois suites et permet à l'acteur de revenir à l'action à intervalles réguliers. La dernière fois qu'il a endossé le costume de l'agent secret, c'était dans Jason Bourne en 2016. Quelques mois plus tard sortait La Grande muraille.

Dans ce film à grand spectacle, il incarne William Garin, un mercenaire enfermé dans la prison de la Grande Muraille de Chine. Il va y découvrir la fonction secrète d'une des 7 merveilles du monde. Elle constitue en effet une frontière entre le monde des Hommes et celui de créatures monstrueuses et assoiffées de mort. Il va donc se rapprocher d'une unité d'élite de l'armée chinoise afin de sauver l'humanité.

Aux côtés de l'Américain, nous retrouvons au casting Jing Tian, Willem Dafoe, Andy Lau, Pedro Pascal, Zhang Hanyu, Lu Han, Lin Gengxin, Eddie Peng, Huang Xuan, Ryan Zheng Kai, Cheney Chen et Pilou Asbæk. Le film est réalisé par Zhang Yimou, à qui l'on doit également Hero et Le secret des poignards volants. Si ces deux films ont fait l'unanimité à leur sortie, celle de La Grande muraille a été quelque peu plus agitée.

Des obstacles pour la Grande muraille

Quand le film a atteint nos écrans il y a 3 ans, il a beaucoup fait parler de lui. Pour ses qualités ? S'il en a, ce ne fut malheureusement pas le sujet de ce qui a rapidement tourné à la polémique. Les critiques émises le furent plutôt concernant son casting. Et tout est parti d'une réflexion de l'actrice Constance Wu, star de Crazy Rich Asians.

La Grande Muraille

Selon l'actrice américaine d'origine taïwanaise, le rôle principal incarné par Matt Damon et ceux de ses acolytes joués par Pedro Pascal et Willem Defoe auraient dû être dévolus à des comédiens chinois puisque le film s'y situe à l'époque de l'antiquité. Wu dénonçait donc un nouvel exemple de white washing, après les polémiques sur les choix de Scarlett Johansson dans Ghost in the Shell et de Tilda Swinton dans Doctor Strange. Elle y voyait également une forme de racisme puisque c'est un homme blanc qui vient sauver le monde.

Interrogé sur ces accusations, le réalisateur Zhang Yimou avait tout simplement répondu que le personnage dans le scénario n'avait jamais été de nationalité chinoise et que le choix de Matt Damon était le sien, et non un imposé.

Malgré cette mauvaise publicité, La Grande muraille rapporta plus de $330 millions de dollars dans le monde pour un budget de 150.

 

Voir aussi

Top Gun Maverick : aucun fond vert n'a été utilisé pour les scènes d'action

Top Gun Maverick : aucun fond vert n'a été utilisé pour les scènes d'action

Le comédien Miles Teller promet que « Top Gun : Maverick » sera comme le film original et, pour apporter des sensations maximales, sans aucun fond vert pour mettre en scène les séquences d'action.