ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

La Planète des singes L'Affrontement : pourquoi le sujet des armes a fait débat

La Planète des singes L'Affrontement : pourquoi le sujet des armes a fait débat

Sorti en 2014, "La Planète des Singes : L'Affrontement" fut une suite brillante, saluée par les critiques et le public. Autant dire que le film a plu à tous. Tous ? Une poignée d'irréductibles conservateurs américains y a pourtant vu un plaidoyer pour le contrôle des armes.

Ave, Cesar

En 2008, la Fox décide d'opérer un reboot de La Planète des singes. La franchise avait connu un coup d'arrêt cinglant en 2001, le film de Tim Burton n'ayant guère trouvé son public. La Planète des singes : Les Origines voit donc le jour en 2011, proposant un film du point de vue des chimpanzés. Le résultat est un succès avec 482 millions de dollars récoltés (pour un budget de 93 millions). En outre, la critique salue l'histoire, les effets spéciaux ainsi que la prestation de l'inévitable Andy Serkis en performance capture. Rapidement, la Fox annonce une suite. Toutefois, un petit changement : Matt Reeves remplace Rupert Wyatt, au poste de réalisateur. Un choix qui va clairement faire passer la suite de cette saga à un autre niveau.

La Planète des singes : L'Affrontement se déroule donc une dizaine d'années après les événements du premier volet. On retrouve donc un monde en plein chaos suite à la grippe simienne qui a décimé une grande partie de l'humanité. Dans le même temps, les singes ont évolué et sont menés par le charismatique Cesar. Un jour, ils sont surpris par un groupe d'humains qui souhaite avoir accès à un barrage hydroélectrique, situé au cœur de la forêt. Problème : ce barrage se trouve sur le territoire des singes. Cesar va alors devoir tenter de maintenir la paix et éviter l'affrontement entre les deux camps.

Un film anti-armes ?

Au sein de ce second volet, le sujet des armes fait en effet débat. Ainsi, Cesar ne souhaite pas distribuer des armes aux singes, quelque soit la nature du conflit qui pourrait opposer son peuple à celui des Hommes. De l'autre côté, parmi les singes, Koba souhaite obtenir des armes afin de pouvoir se défendre efficacement. La suite, on la connaît : Koba obtiendra gain de cause, au prix d'une effroyable manipulation orchestrée.

La Planète des Singes : L'Affrontement
La Planète des Singes : L'Affrontement ©20th Century Fox

Il n'en fallait pas plus pour que certains conservateurs fassent entendre leur voix. Certains y ont vu comme sous-texte le contrôle des armes et les multiples débats que ce sujet entraine depuis des années aux Etats-Unis. Le célèbre blog Truth About Guns a d'ailleurs critiqué le film en titrant : « Le nouveau film La Planète des singes promeut le contrôle de la vente des armes ». Devant la polémique, le scénariste du film Mark Bomback a tenu à se justifier à l'époque :

Si on essayait de mettre en cheval de Troie un message en faveur du contrôle de la vente des armes dans le film, ce serait une approche un peu réduite Le problème du contrôle des armes implique plein de raisons sur pourquoi ce serait une bonne ou une mauvaise idée. Le film se passe dans un monde post-apocalyptique où les armes ont une signification différente.

Si le film adoptait réellement un point de vue anti-armes, ce serait en tout cas une immense ironie. En effet, la première adaptation cinématographique du célèbre roman écrit par Pierre Boulle, voyait Charlton Heston jouer les premiers rôles. Quand on sait que l'acteur était un fervent partisan de la NRA (une importante association dont le principal objectif est de faire en sorte que le second amendement soit respecté), on se dit que l'acteur se serait retourné dans sa tombe.

 

Voir aussi

Malignant : le film d'horreur de James Wan révèle sa première image

Malignant : le film d'horreur de James Wan révèle sa première image

« Malignant », le prochain film d'horreur de James Wan obtient une nouvelle date de sortie et dévoile sa première image officielle. Comme les autres productions de Warner Bros Studios, le long-métrage sortira simultanément en salles et sur HBO Max.