ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

La réalisatrice Patty Jenkins dévoile les raisons de son départ de Thor 2

La réalisatrice Patty Jenkins dévoile les raisons de son départ de Thor 2

La réalisatrice Patty Jenkins revient sur « Thor : Le Monde des Ténèbres ». Elle explique qu'elle a quitté le projet pour éviter que les producteurs et les spectateurs l'accusent de l'échec du film. Elle avait vu juste.

Sur ce coup-là, Patty Jenkins a eu du nez. La cinéaste explique qu'elle a quitté Thor : Le Monde des Ténèbres parce qu'elle ne voulait pas être blâmée pour l'échec du film. Globalement, le Marvel Cinematic Universe (MCU) est plutôt solide mais, comme toute franchise, il a connu quelques accrochages. C'est le cas par exemple du deuxième opus de la trilogie Thor. Sorti en 2013, il est considéré comme l'un des pires épisodes du MCU. Réalisé par Alan Taylor, le long-métrage a néanmoins rapporté plus de 644 millions de dollars au box-office. Un score honorable pour la firme.

Initialement, Thor : Le Monde des Ténèbres devait être réalisé par Patty Jenkins avant qu'elle ne démissionne et soit remplacée par Alan Taylor. Quelques années après la sortie du film, la cinéaste est revenue sur sa propre vision, décrivant le film comme un space opera aux nuances de Roméo et Juliette. Elle ne s'est jamais trop étendue sur son départ par le passé. Précisant simplement qu'elle ne se considérait pas comme « la bonne réalisatrice » pour ça. Cependant, dans une interview plus récente, Patty Jenkins est allée plus loin, admettant qu'elle s'inquiétait également pour l'avenir de sa carrière après l'échec à venir de Thor : Le Monde des Ténèbres.

Patty Jenkins avait vu juste

La réalisatrice Patty Jenkins a quitté Thor 2 pour éviter d'être blâmée pour son échec

Dans le cadre d'un entretien avec Vanity Fair, Patty Jenkins a admis qu'elle ne croyait pas au scénario de Thor : Le Monde des Ténèbres. Elle ne croyait pas en la vision de Marvel sur ce coup et craignait qu'elle ne soit blâmée pour l'échec futur du film. En plus d'avoir pressenti le ratage du film, elle a eu l'intelligence d'abandonner le navire à temps. Voici ce qu'elle raconte à Vanity Fair :

Je ne pensais pas faire un bon film avec le script qu'ils avaient prévu. Ils m'auraient accusée de l'échec. Cela aurait ressemblé à : « Oh mon Dieu, cette femme l'a réalisé et a tout raté ». C'est la seule fois de ma carrière où j'ai eu la sensation que je n'étais pas faite pour ce job. Je ne pouvais pas faire un film auquel je ne croyais pas. La seule raison pour laquelle j'aurais pu accepter aurait été de prouver aux gens que j'étais capable de diriger ce type de film. Mais cela n'aurait rien prouvé si je m'étais plantée. Je ne pense pas que j'aurai eu une autre chance à Hollywood.

Patty Jenkins a eu une carrière étonnante. Elle débute en 2001 avec le court-métrage Velocity Rules avant de connaître la consécration en 2003 avec son premier long métrage : MonsterUn drame poignant qui vaut un Oscar à Charlize Theron. Puis, jusqu'en 2017 elle réalise des épisode de séries télévisées comme The Killing ou Entourage. Puis, évidemment, Patty Jenkins connaît son grand moment de gloire en réalisant Wonder Woman. Un succès critique et commercial planétaire, à plus de 821 millions de dollars de recettes. Finalement, elle a bien fait d'être patiente et de laisser tomber Thor : Le Monde des Ténèbres. Une attente payante puisque Warner lui a confié la direction de cet énorme blockbuster. Suite au succès du premier film, elle a mis en scène le deuxième épisode : Wonder Woman 1984, attendu dans les salles le 12 août 2020.