ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

L'Âge de Glace 4 : découvrez le court-métrage "The Scratist" inspiré de The Artist

Scrat façon Jean Dujardin

L'Âge de Glace 4 : découvrez le court-métrage "The Scratist" inspiré de The Artist

Après une trilogie très appréciée par les fans, les studios Blue Sky ont décidé de continuer à développer la saga, à travers deux épisodes supplémentaires. Mais savez-vous que pour la promotion de « L'Âge de Glace : la dérive des continents », les studios se sont inspirés de « The Artist » ?

L'Âge de Glace c'est quoi ?

Le mythe de L'Âge de Glace a débuté en 2002, quand Chris Wedge et Carlos Saldanha ont mis en scène le premier opus. Un long-métrage rapidement devenu iconique, qui a entraîné quatre autres suites, beaucoup moins respectées. Outre une réussite critique unanime, L'Âge de Glace a rapporté plus de 383 millions de dollars au box-office (pour un budget de 59 millions). Et ce n'est que le début du succès puisque les cinq films ont rapporté plus de 3,2 milliards de dollars au box-office.

L'Âge de Glace : la dérive des continents est le quatrième opus de la franchise. Sorti en 2012, et réalisé par Steve Martino et Mike Thurmeier, il a rencontré des critiques majoritairement négatives. Mais ça ne l'a pas empêché d'exploser le box-office avec plus de 877 millions de dollars de recettes (pour un budget de 95 millions). Il se place ainsi comme le deuxième plus gros succès de la saga derrière L'Âge de Glace 3 – Le Temps des Dinosaures.

L'Âge de Glace : la dérive des continents
L'Âge de Glace : la dérive des continents ©Blue Sky / 20th Century Fox

La réussite de L'Âge de Glace doit beaucoup au personnage de Scrat. Ce petit écureuil devenu culte est la mascotte emblématique de la licence. Depuis le tout premier film, ses pitreries et son absence totale de chance font de lui le héros le plus représentatif de l'essence de L'Âge de Glace, et demeure certainement le préféré des fans. Donc forcément, toute la promotion du film se repose majoritairement sur lui.

Comment s'inspirer de The Artist ?

Déjà, les premières bandes-annonces de L'Âge de Glace : La dérive des continents, sont deux courts-métrages centrés sur Scart. Plus tard, les spectateurs apprendront qu'il s'agissait en fait de la scène d'ouverture du film. Intitulés Scrat's continental crack-up et Scrat's continental crack-up : Part 2, ils sont par la suite devenus des courts-métrages à part entière. À l'époque, ils étaient les premières images de ce quatrième opus.

L'Âge de Glace : la dérive des continents
L'Âge de Glace : la dérive des continents ©Blue Sky / 20th Century Fox

Mais la 20th Century Fox est allée encore plus loin. En 2012, lors de la Cérémonie des Oscars, un "petit film" français a fait sensation. En effet, The Artist de Michel Hazanavicius a raflé toutes les récompenses de tous les festivals. Rien qu'aux Oscars, le film a remporté 5 statuettes dont celles de Meilleur film, Meilleur réalisateur et Meilleur acteur pour Jean Dujardin. The Artist est devenu un véritable phénomène mondial. Et les Etats-Unis ont adoré le film.

Face à ce triomphe international, la 20th Century Fox a eu la bonne idée de surfer sur ce prodige pour la promotion de L'Âge de Glace : La dérive des continents. Chacun a eu l'idée de reprendre la nouvelle mode du noir et blanc. Mais le premier à y avoir pensé, c'est Scrat ! Pour promouvoir le quatrième volet de la franchise, les studios proposent au public The Scartist. Un court-métrage en noir et blanc qui rend hommage au film de Michel Hazanavicius.

À travers ce petit film, les plus grands moments de Scrat au cours de la saga sont repris, pour être parodiés en noir et blanc, superposés à la musique de The Artist. Une idée sympathique et bourrée d'humour à l'image de la saga. Et finalement, ça lui va plutôt bien le noir et blanc à Scrat.

 

Voir aussi

800 professionnels du cinéma demandent la réouverture des salles au président de la République

800 professionnels du cinéma demandent la réouverture des salles au président de la République

Plus de quatre mois après la fermeture des salles de cinéma, de nombreux professionnels du milieu viennent de signer une lettre ouverte adressée au président. Ils y demandent la réouverture des cinémas.