ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

L'Armée des 12 singes sur Prime Video : la production a été ralentie à cause d'un hamster

L'Armée des 12 singes sur Prime Video : la production a été ralentie à cause d'un hamster

Avec "Brazil", "L'Armée des 12 singes" est un autre chef d’œuvre de Terry Gilliam. Son tournage, marqué par les caprices d'un hamster, a également mis en lumière son obsession pour les détails.

L'Armée des 12 singes : un Bruce Willis dans les temps

Terry Gilliam n'a jamais été un artiste facile à suivre. C'était déjà le cas à l'époque bénie où il faisait partie de la troupe des Monty Pythons. Dans la culte Monty Python's Flying Circus, c'est lui qui faisait les montages en animation et ses collègues ont toujours raconté qu'ils lui donnaient le champ libre. Est-ce qu'ils comprenaient ses délires poétiques et torturés ? Pas du tout, mais l'émission était l'étendard du non-sens, alors tant mieux. Co-réalisateur avec Terry Jones de Sacré Graal, il prend son envol en solo avec Jabberwocky. Film bien barré, il enchaîne avec d'autres qui le sont tout autant : Les Aventures du Baron MunchausenBandits, Bandits ! et ce qui restera à jamais son chef d’œuvre, Brazil. Il signe en 1991 The Fisher King : le roi pêcheur, son film peut-être le plus accessible, qui lui vaut le Lion d'argent du meilleur réalisateur au festival de Venise.

Il attend 3 ans pour mettre en scène son projet suivant L’Armée des 12 singes, sur un scénario inspiré du court-métrage La Jetée de Chris Marker. Il y dirige un Bruce Willis tout juste auréolé du succès de Une journée en enfer et un Brad Pitt en pleine ascension qui vient de jouer dans Seven.

L'Armée des 12 singes
L'Armée des 12 singes ©Universal Pictures

L'histoire se passe en 2035 alors que 99% de la population mondiale a été décimé par un virus. James Cole, un prisonnier instable, est envoyé dans le passé par des scientifiques pour qu'il découvre d'où vient la maladie. Ils sont convaincus que la pandémie a été causée par un groupe de terroristes qui se fait appeler L’Armée des 12 singes. Lors de l'un de ses voyages dans le temps, Cole finit enfermé dans un hôpital psychiatrique. Il y rencontre Jeffrey Goines (Brad Pitt), un patient nerveux et parano qui pourrait bien être le fondateur du mouvement à l’origine de la catastrophe. Le docteur Kathryn Railly (Madeleine Stowe) va l'aider dans sa quête.

Malgré son casting de stars, Terry Gilliam n'en oublie pas son style et ses ambitions artistiques. Et encore moins son attachement aux détails parfois à la limite de l’obsession. Une situation pas toujours simple au jour le jour sur un tournage.

Le rongeur de vérité

Cette fascination pour la prise parfaite est en effet une qualité autant qu'une malédiction. Les collaborateurs du génie britannique en font parfois les frais, et lui ont même donné un nom depuis le tournage de L'Armée des 12 singes. Au début du film, il y a une scène, qui dure 3 secondes, dans laquelle Bruce Willis se fait lui-même une prise de sang. Dans un coin du cadre, à peine visible, un petit hamster fait tourner une roue minuscule avec ses pattes. On ne le voit même pas, puisque seule son ombre est projetée.

L'Armée des 12 singes
L'Armée des 12 singes ©Universal Pictures

Sauf que l'animal est un peu léthargique et refuse au départ de courir. Petit caprice de star velue, il finit tout de même par faire son boulot. La scène devait prendre 5 minutes à tourner, mais le résultat n'est pas conforme aux attentes du réalisateur qui demande à refaire la prise jusqu'à-ce qu'elle soit bonne. Ce qui prit la journée entière ! Les collaborateurs de Gilliam donnèrent alors un nom à ce perfectionnisme exacerbé : le facteur Hamster ! Soit l'art de se focaliser sur un détail jusqu'à l’obsession. Une manière de faire qui a marqué la carrière de l'ancien Python. Un documentaire passionnant a même fait son sujet du tournage de L'Armée des 12 singes, justement intitulé The Hamster factor.

Terry Gilliam a aujourd'hui 80 ans. Il a mis en scène il y a 2 ans L'Homme qui tua Don Quichotte, son projet maudit et rêve d'une vie. Reverra-t-on un film du réalisateur au cinéma ? Même si on parle depuis quelques années d'une adaptation de Mr Vertigo, le roman de Paul Auster, rien n'est moins sûr.

 

Voir aussi

Le Tigre blanc : c'est quoi ce nouveau film Netflix ?

Le Tigre blanc : c'est quoi ce nouveau film Netflix ?

On se penche sur "Le Tigre blanc", le nouveau film de Ramin Bahrani. Une nouveauté Netflix et une adaptation du livre de l'auteur indien Aravind Adiga pour raconter une ascension sociale à la fois drôle et cruelle.