Le Bal des folles sur Prime Vidéo : c'est quoi ce film de Mélanie Laurent ?

C'est dispo !

Disponible depuis le 17 septembre sur Prime Vidéo, "Le Bal des folles" de Mélanie Laurent est l'adaptation du roman éponyme de Victoria Mas sorti en 2019. On vous dit pourquoi il ne faut pas le rater.

Le Bal des folles : c'est quoi ?

Cinquième long-métrage de fiction réalisé par Mélanie Laurent après Les Adoptés (2011), Respire (2014), Plonger (2017) et Galveston (2018), Le Bal des folles est l'adaptation du roman éponyme de Victoria Mas paru en 2019. Il s'agit du premier film original français de Prime Vidéo.

Eugénie (Lou de Laâge) - Le Bal des folles
Eugénie (Lou de Laâge) - Le Bal des folles © Amazon Prime Video

Le pitch :

L’histoire d’Eugénie, une jeune fille lumineuse et passionnée à la fin du 19è siècle. Eugénie a un don unique : elle entend et voit les morts. Quand sa famille découvre son secret, elle est emmenée par son père et son frère dans la clinique neurologique de La Salpêtrière sans possibilité d’échapper à son destin. Cette clinique, dirigée par l’éminent professeur Charcot, l’un des pionniers de la neurologie et de la psychiatrie, accueille des femmes diagnostiquées hystériques, folles, épileptiques et tout autre type de maladies physiques et mentales. Le chemin d’Eugénie va alors rencontrer celui de Geneviève, une infirmière de l’unité neurologique dont la vie passe sous ses yeux sans qu’elle ne la vive vraiment. Leur rencontre va changer leur destin à jamais alors qu’elles se préparent à assister au fameux « Bal des folles » organisé tous les ans par le Professeur Charcot au sein de la clinique. 

Le rôle d'Eugénie est tenu par Lou de Laâge, celui de Geneviève par Mélanie Laurent.

Pourquoi faut-il le regarder ?

Le talent de réalisatrice de Mélanie Laurent n'est plus à prouver. Avec Le Bal des folles, elle s'attaque pour la première fois au film d'époque. Comme pour ses trois précédents longs-métrages, elle décide de porter à l'écran un roman.

Le sujet est d'abord passionnant. Peu connu du grand public, le fameux "bal des folles" était une véritable institution pour la bourgeoisie parisienne. En effet, les pensionnaires de La Salpêtrière étaient, pour la seule fois de l'année, confrontées au monde extérieur. Pour elles, c'était une manière de sortir de leur routine aliénante de l'hôpital, et d'être vues.

Ce qu'il y a de très beau dans le film de Mélanie Laurent, c'est qu'elle ne filme pas la Salpêtrière comme une prison. Au contraire, elle le film comme un lieu de vie, où se côtoient des centaines d'âmes. Elle pose un regard tendre et lumineux sur ces femmes, qui n'existaient pas au-delà de ces murs. À la froideur et la rigidité des protocoles médicaux de Charcot, elle y oppose la chaleur et le désir de vivre de ses patientes.

Si au début du film, Eugénie (brillamment interprétée par Lou de Laâge) voit son internement forcé comme un drame, elle se découvre en ces murs. Ainsi, La Salpêtrière devient un moyen pour elle d'accéder à qui elle est réellement.

Une vraie réussite à découvrir dès à présent sur Prime Vidéo.

Voir aussi

Harry Potter : Robin Williams voulait jouer un personnage

Harry Potter : Robin Williams voulait jouer un personnage

Robin Williams reste toujours dans le cœur de millions de cinéphiles. Sa filmographie déjà prestigieuse aurait pourtant pu compter quelques films issus d’une saga tout aussi prestigieuse : « Harry Potter ». Une rencontre évidente entre l’acteur et cet univers qui ne s’est malheureusement jamais réalisée.