Le Château de ma mère : découvrez la vraie histoire de Lili des Bellons

Le grand ami de Marcel

Le Château de ma mère : découvrez la vraie histoire de Lili des Bellons

Marcel Pagnol retrouve son grand ami Lili des Bellons dans "Le Château de ma mère", la suite de "La Gloire de mon père" toujours réalisé par Yves Robert. Mais connaissez-vous la véritable histoire de Lili ?

Le Château de ma mère : retour dans les collines

Après avoir goûté à la liberté des collines de Provence dans La Gloire de mon père, le jeune Marcel Pagnol est de retour à la Bastide Neuve dans Le Château de ma mère. Toujours mis en scène par Yves Robert, le film est adapté du deuxième volet des souvenirs d'enfance de Pagnol, et empiète également sur le troisième (Le temps des secrets). En effet, au gré de ses promenades dans les collines, il fait la connaissance d'Isabelle, son premier amour. Une rencontre que son ami Lili des Bellons ne voit pas d'un très bon oeil.

Lili des Bellons et Marcel Pagnol - La Gloire de mon père
Lili des Bellons et Marcel Pagnol - La Gloire de mon père © Gaumont

Le film se termine par un épilogue douloureux, dans lequel on apprend que son grand ami Lili est mort au combat, pendant la Première Guerre mondiale. Sur des touffes de plantes froides dont il ne savait pas les noms.

La vraie histoire de Lili des Bellons

Lili des Bellons s'appelait en réalité David Magnan (ou plus exactement Baptiste Joseph David Magnan). Son surnom lui venait du fait que, petit, il ne parvenait pas à prononcer correctement son prénom et les gens comprenaient "Lili". Il vivait avec ses parents au nord du village de la Treille, au lieu-dit des Bellons, non loin de la Bastide Neuve des Pagnol.

Rare photo de David Magnan dit Lili des Bellons enfant
Rare photo de David Magnan dit Lili des Bellons enfant

C'est d'ailleurs son père, François Magnan (que l'on voit dans les films d'Yves Robert, interprété par Pierre Maguelon), qui aida les parents de Marcel à aménager sur leur lieu de vacances, avec sa charrette.

Dans ses souvenirs, Pagnol décrit Lili des Bellons comme ceci :

C'était un petit paysan. Il était brun, avec un fin visage provençal, des yeux noirs, et de longs cils de fille. Il portait, sous un vieux gilet de laine grise, une chemise brune à manches longues qu'il avait roulées jusqu'au-dessus des coudes, une culotte courte, et des espadrilles de corde comme les miennes, mais il n'avait pas de chaussettes.

Né le 18 avril 1898 à Allauch, il fut l'ami des vacances de Marcel, celui qui lui appris les secrets des collines. Il avait trois ans de moins que ce dernier et le même âge que Paul Pagnol.

Pendant la Première guerre mondiale, David Magnan rejoint le 43e Régiment d'Infanterie Coloniale. Il meurt au combat le 23 juillet 1918 près du village de Vrigny en Champagne-Ardenne, pendant l'opération "Friedensturm". Il était âgé de vingt ans.

Lili des Bellons repose au cimetière de la Treille, non loin de la tombe de Marcel Pagnol. Voici sa pierre tombale :

Pierre tombale de David Magnan dit Lili des Bellons
Pierre tombale de David Magnan dit Lili des Bellons

On retrouvera Lili dans Le Temps des secrets de Christophe Barratier le 23 mars 2022.

 

Voir aussi

Harry Potter et les Reliques de la Mort : accident dramatique lors d’une cascade à haut risque

Harry Potter et les Reliques de la Mort : accident dramatique lors d’une cascade à haut risque

Parus entre 1997 et 2007, les sept romans signés J.K. Rowling ont été vendus à plus de 500 millions d’exemplaires et traduits en 80 langues. Cela en fait la série la plus vendue de l’histoire de la littérature ! Véritable succès planétaire, l’œuvre a donné lieu à huit films sortis entre 2001 et 2011. Succès commercial sans précédent, la saga a rapporté pas moins de 8 milliards de dollars et est devenue la troisième franchise la plus rentable après l’univers Marvel et Star Wars. Or derrière la réussite se cache une bien triste histoire… Celle de David Holmes, la doublure de l’incontournable Harry Potter.