Le cinéma Latina s'est fait faire un lifting

Depuis le 1er octobre, Le Latina s’appelle Le Nouveau Latina et il est revenu plus fort que jamais dans son Q.G. du Marais à deux pas de l’Hôtel de Ville. L’espace cocktail est entièrement réagencé, il y a une galerie d’exposition, un coin librairie et un espace restauration qui accueillera des soirées dégustations, des brunchs, des ciné-apéro qui ne manqueront pas de faire de ce Nouveau Latina un Disneyland bobo.

Les deux salles s’ouvrent à d’autres cinématographies pour le plaisir de tous les cinéphiles et elles vont offrir beaucoup de rendez-vous autour du patrimoine, de documentaires, de cycles divers et variés et autour du jeune public, ce qui, dit comme ça, pourrait faire venir de Neverland un célèbre spectateur, lui aussi lifté, ce qui irait bien avec les nouveaux locaux… Sinon il y aura des séances à midi, à minuit et des nuits...

Le cadre est rénové, la programmation renouvelée et le coup de jeune pourrait même pour une fois avoir lieu chez les spectateurs. Jugez plutôt du programme de novembre. Seront diffusés dans le cadre des minuits cultes Zoolander, Les Rois du Patin et même une avant-première de Frangins malgré eux. Des bébés rétrospectives (2 films chacunes) seront consacrées à James Gray (The Yards et La Nuit nous appartient) et Guillermo Del Toro (L'Echine du Diable et Le Labyrinthe de Pan). Le film jeune public du mois est Le Roi et l'Oiseau de Paul Grimault et Jacques Prévert, un film qui fera doucement ricaner les aficionados de High School Musical 3 - Nos années lycée.

Enfin deux festivals seront organisés, le festival du cinéma vénézuelien pour commencer très fort, puis le festival des films gays et lesbiens de Paris dès que le premier sera terminé. A part ça, les évènements habituels du cinéma (Soirées avec le centre audiovisuel Simone de Beauvoir, Cinélangues, l’Enfance de l’Art, qui parleront aux habitués) sont maintenus au point qu’on a l’impression d’avoir à faire à un véritable centre culturel et non pas un simple cinéma.

N.L. (Le 30 octobre 2008 - Avec communiqué)

 

Voir aussi

Captain America Civil War : les frères Russo ont failli abandonner le film

Captain America Civil War : les frères Russo ont failli abandonner le film

S’ils font partie des grands artisans du succès du MCU depuis une bonne décennie, Joe et Anthony Russo ont connu quelques déboires durant la production de « Captain America : Civil War ». Des difficultés qui ont failli leur faire quitter le navire.