ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Le Cinquième Élément : pourquoi la suite n'a jamais vu le jour

L'aventure aurait pu continuer pour Leeloo et Korben

Le Cinquième Élément : pourquoi la suite n'a jamais vu le jour

Film incontournable dans la carrière de Luc Besson, "Le Cinquième Élément" était un projet ambitieux co-produit par la France et les États-Unis. Une suite aurait pu voir le jour. Cependant, le projet ne s'est pas fait et on sait pour quelle raison.

Le Cinquième Élément : la première incursion de Luc Besson dans la SF

Il fut un temps où Luc Besson était encore en odeur de sainteté. On parle bien sûr de sa période années 80/90 durant laquelle il sortit des titres forts comme Léon, Nikita ou Le Grand Bleu. Et Le Cinquième Élément ! Un grand spectacle de science-fiction tourné en langue anglaise, avec un casting alléchant et le soutien financier des Etats-Unis.

Bruce Willis tient le rôle de Korben Dallas, ancien soldat des Forces spéciales devenu taxi. Il se retrouve embarqué dans un combat qui oppose les hommes aux Mandalores. Des ennemis venus sur Terre pour s'emparer des quatre éléments. À savoir des artefacts qui existent depuis d'illustres temps. Va alors émerger le cinquième élément. Une femme sauvage, insaisissable et campée par Milla Jovovich.

Le Cinquième Élément
Le Cinquième Élément ©Gaumont Buena Vista International

Le Cinquième Élément a sa petite cote de popularité encore aujourd'hui. Le film ne révolutionne rien mais a quelques scènes qui restent dans l'imaginaire collectif. Ce n'est pas si souvent qu'un réalisateur de chez nous s'illustre dans ce genre. Lors de sa sortie dans nos salles, le film a fait 7.7 millions d'entrées. Les fans étaient en droit d'attendre qu'une suite soit faite. Même si la narration n'avait pas ouvert une porte pour débuter une autre histoire.

Un second film refusé par les producteurs

Lors d'une interview chez Uproxx, le co-scénariste Robert Kamen a révélé que des discussions ont eu lieu pour définir la trame d'un second opus. Lui, est arrivé durant l'écriture du premier film en qualité de script doctor. Luc Besson avait un énorme scénario de 180 pages avec des bonnes idées, une ambiance, des intentions mais de nombreux défauts étaient visibles dans son travail. La Warner a demandé à Robert Kamen d'intervenir pour aider à corriger le tir. Sa première rencontre avec le réalisateur a été très spéciale car il était chargé d'expliquer tout ce qui n'allait pas. En dépit de cette position peu confortable, les deux hommes ont ensuite travaillé ensemble.

En cours de route, Luc Besson a eu envie d'ajouter une toute nouvelle partie au script, faisant grimper l'ensemble dans les 300 pages. Mais elle ne se connectait pas avec fluidité au reste. Robert Kamen dit même qu'elle "n'avait aucun sens". De toute façon, on ne voit pas comment le studio aurait accepté une telle épaisseur. Tout logiquement, elle a été retirée mais aurait pu servir de base pour un autre film, pour une suite. Plusieurs idées ont été retenues pour être insérées dans un seconde scénario qui aurait aussi tutoyé les 180 pages. Hélas, l'enthousiasme de Luc Besson a été douché par le scepticisme des producteurs américains. Ils ne souhaitaient pas réengager une grosse somme d'argent pour un projet qui ne leur garantissait pas un succès.

Nous rappelions plus haut le joli bilan de Le Cinquième Élément au box-office français. Cependant, les producteurs avaient surtout les yeux rivés sur les performances du film aux Etats-Unis. Des bonnes idées sont parfois à l'origine d'une suite mais le succès financier est très souvent une raison primordiale qui incite un studio à remettre le couvert. Or, Le Cinquième Élément n'a pas été le carton attendu sur le territoire américain, où il n'a remporté que 63 millions de dollars d'après Box Office Mojo. Décevant pour des décideurs auto-centrés sur le marché local. Le budget était, lui, de 86 millions de dollars, sans les frais inhérents à la promotion. Le Cinquième Élément est pourtant loin d'avoir été un flop si on se réfère au box-office mondial. Son score total est de 263 millions de dollars et le film a reçu un accueil positif dans plus d'un pays.

 

Voir aussi

Thor Love and Thunder : Natalie Portman s'illustre sur le tournage

Thor Love and Thunder : Natalie Portman s'illustre sur le tournage

"Thor : Love and Thunder", nouvelle aventure du fils d'Odin incarné par Chris Hemsworth, est l'un des films que l'on attend le plus lors de la phase 4 du Marvel Cinematic Universe. Le tournage est toujours en cours et voilà que Natalie Portman se montre sur le plateau dans des nouvelles photos.