Le dernier cinéma du Cameroun a fermé

Le dernier cinéma encore en activité au Cameroun a fermé ses portes lundi à Douala (sud) en raison de problèmes financiers, une semaine après la fermeture pour les mêmes raisons du dernier cinéma de Yaoundé, a rapporté mercredi le quotidien d'Etat Cameroon Tribune.

Le cinéma " Le Wouri ", installé dans le quartier central d'Akwa de la capitale économique, a été fermé, comme "L'Abbia" de Yaoundé, pour " arriérés de loyers ", selon CT.

Selon le directeur de l'établissement, Bernard Sah, cité par le journal, cette fermeture est " provisoire ".

Le Wouri et l'Abbia appartiennent au même groupe, Ciné News Distribution, dont la globalité des arriérés de loyers pourrait atteindre 40 millions de FCFA (61 000 euros), a précisé CT.

Le manque d'investissements, la concurrence de la télévision et l'apparition des DVD dont le piratage est très répandu dans le pays, font partie des raisons avancées pour expliquer ses difficultés.

Le prix du ticket d'entrée fixé à 1.500 FCFA (2,28 euros) était aussi jugé trop élevé par une partie du public, déjà en proie à la cherté de la vie.

Le Wouri était le dernier cinéma encore en activité sur les huit établissements qui fonctionnaient au milieu des années 90 à Douala, ville la plus peuplée du pays.

(Le 21 Janvier 2009 - Avec AFP)

 

Voir aussi

Jonah Hill ne fera plus la promotion de ses films : il explique la raison

Jonah Hill ne fera plus la promotion de ses films : il explique la raison

Alors que son deuxième long-métrage, le documentaire "Stutz", va bientôt faire sa première mondiale, l'acteur et réalisateur Jonah Hill a annoncé qu'il ne ferait plus la promotion des films dans lesquels il joue ou qu'il réalise, à cause des importantes crises d'angoisse qu'elle provoque chez lui.