Le Gendarme et les Gendarmettes : un scénario bien plus délirant était prévu

Le dernier film de Louis de Funès

Le Gendarme et les Gendarmettes : un scénario bien plus délirant était prévu

Après des épisodes plutôt conventionnels, la saga “Le Gendarme” était partie dans un trip bien plus fantastique avec “Le Gendarme et les Extraterrestres”. Un choix qui avait surpris et laissé pantois bon nombre de spectateurs. Pour le volet suivant intitulé “Le Gendarme et les Gendarmettes”, retour à un volet plus terre-à-terre. Certains voulaient toutefois poursuivre dans le délire SF.

Le Gendarme et les Gendarmettes : le dernier film de Louis de Funès

La saga Le Gendarme a incontestablement marqué la comédie française des années 60 et 70. Cependant, à partir du quatrième volet nommé Le Gendarme en balade, la qualité a nettement décliné selon la critique et une partie des spectateurs. Arrive ensuite Le Gendarme et les Extraterrestres qui surfe sur la vague SF de l’époque. Le pari est osé, mais trouve une nouvelle fois son public avec plus de 6 millions d’entrées. Cependant, la critique descend vertement la comédie populaire.

Le succès entraîne inévitablement une suite, et ce malgré le fait que Louis de Funès apparaisse de plus en plus sérieusement affaibli par ses problèmes de santé. Côté scénario, Le Gendarme et les Gendarmettes suit donc les nouvelles aventures du maréchal Cruchot et de la brigade de Saint-Tropez qui sont chargés de former quatre nouvelles auxiliaires féminines imposées par la hiérarchie.

A l’arrivée, le public fidèle à De Funès et à la série est au rendez-vous avec 4,2 millions d'entrées. Toutefois, ce score somme toute correct est le plus faible des six films. Sans oublier qu’une nouvelle fois, la presse se déchaîne contre le long-métrage.

Le Gendarme et les Gendarmettes
Le Gendarme et les Gendarmettes ©SNC

Les bons chiffres de Le Gendarme et les Gendarmettes aurait pu amener d’autres suites. Malheureusement, le décès de son réalisateur phare Jean Girault à la fin du tournage, et surtout la disparition de sa star Louis de Funès en 1983 entraînent la fin immédiate de la saga qui aura duré 18 ans !

Cruchot Endgame ?

Au départ, il était prévu que ce sixième opus soit une suite directe de Le Gendarme et les Extraterrestres. En effet, le but était que les antagonistes du précédent épisode reviennent prendre leur revanche après leur cuisante défaite par Cruchot et sa bande. Le film devait même s’appeler Le Gendarme et la Vengeance des Extra-terrestres. Seulement, le comédien préfèrera plutôt s'orienter sur La Soupe aux choux.

Selon le livre Ça tourne mal ! L'histoire tumultueuse et méconnue du cinéma français, de Philippe Lombard, d’autres idées scénaristiques plus loufoques étaient toutefois prévues. Parmi elles, celle d’un voyage dans l'espace de la brigade de Saint-Tropez. Ainsi, sous le titre Le Gendarme en orbite, le film voyait Cruchot et son équipe grimper à bord de la fusée Ariane, avec pour mission de réguler la circulation de l’espace spatial ! Malheureusement, durant leur mission, leur vaisseau est victime de mauvaises manipulations et se retrouvent projetés en 1815, en pleine bataille de Waterloo.

On aurait donc eu cette rencontre improbable entre notre bien-aimé Cruchot et le charismatique Napoleon himself. D’autres séquences encore plus gaguesques auraient eu lieu, tels que Fougasse qui apprend la pétanque à la cour de l'Empereur ou bien encore Berlicot qui fait découvrir le reggae aux gens de l’époque. Cruchot aurait même pu rencontrer son arrière-grand-père. 

Pour notre santé mentale, cette idée n’a pas été retenue, bien que quelques éléments aient été conservés dans La Soupe aux choux. Ce mélange de comédie et de voyage spatio-temporel sera toutefois repris dans une autre saga populaire de la comédie française : Les Visiteurs. A la place, Jean Girault et son équipe décident de prendre pour modèle le contexte de l’époque, qui veut que de nombreuses professions ou filières commencent à s’ouvrir aux femmes… dont la gendarmerie.

 

Voir aussi

Johnny Depp : le tournage du film de Maïwenn se passerait très mal

Johnny Depp : le tournage du film de Maïwenn se passerait très mal

Le nouveau film de Maïwenn, "Jeanne du Barry", dans lequel Johnny Depp incarne Louis XV, est actuellement en tournage. Un tournage qui ne se passerait pas si bien en raison de rapports compliqués entre l'acteur et la réalisatrice.