Le Guetteur : pourquoi la participation de Mathieu Kassovitz a-t-elle été complexe ?

Le Guetteur : pourquoi la participation de Mathieu Kassovitz a-t-elle été complexe ?

Pour son film "Le Guetteur", Michele Placido constitue un casting de grande tenue avec Daniel Auteuil, Olivier Gourmet et Mathieu Kassovitz. Et ce dernier, redevenu pleinement acteur après sa dernière réalisation "L'Ordre et la Morale", n'a pas été le partenaire de jeu le plus facile...

Le Guetteur, un polar noir de tradition

En 2012, l'acteur et réalisateur italien Michele Placido présente Le Guetteur, un polar franco-italo-belge. Michele Placido est très connu en tant qu'acteur pour son rôle dans la série des années 80 La Mafia, et en tant que réalisateur pour son film de gangsters Romanzo Criminale, sorti en France en 2006, deux ans après 36 quai des Orfèvres d'Olivier Marchal.

Vincent Kaminski (Mathieu Kassovitz) - Le Guetteur
Vincent Kaminski (Mathieu Kassovitz) - Le Guetteur ©Studiocanal

Pourquoi cette précision ? Parce que comme Olivier Marchal, Michele Placido a été un temps policier avant de devenir acteur puis réalisateur, et qu'il a aussi un fort penchant pour les histoires criminelles. Ajoutons enfin que, pour son thriller policier Le Guetteur, Michele Placido offre un des rôles principaux à Daniel Auteuil, qui incarne le personnage principal - un flic - dans 36 quai des Orfèvres et MR 73 d'Olivier Marchal, respectivement sortis en 2004 et 2008.

L'acteur français, de nouveau donc dans un rôle de flic, fait face dans Le Guetteur à un mystérieux tireur d'élite incarné par Mathieu Kassovitz et à un médecin véreux interprété par Olivier Gourmet. Un trio dirigé avec brio par le réalisateur, et ce bien que la collaboration avec Mathieu Kassovitz n'ait pas été des plus fluides...

Mathieu Kassovitz, plus réalisateur qu'acteur

S'il a toujours été acteur, Mathieu Kassovitz s'est particulièrement distingué en tant que réalisateur. Pour ses films - les succès avec le chef-d'oeuvre La Haine et le polar Les Rivières pourpres et les plus compliqués, le légendaire raté Babylon A.D. et le boudé L'Ordre et la Morale - comme pour son côté cinéaste à grande gueule. C'est d'ailleurs après l'échec en salles de L'Ordre et la Morale qu'il décide de mettre un terme à sa carrière de réalisateur, pour n'être alors "plus" qu'acteur.

Mais réalisateur un jour, réalisateur toujours ! Ce qui fait de lui un acteur aux méthodes différentes, comme remarqué par Michele Placido et ses partenaires de jeu pendant le tournage de Le Guetteur. Ainsi le réalisateur italien déclarait pendant la promotion du film :

Je me suis très bien entendu avec lui, même s’il a fallu trouver ensemble le juste chemin pour interpréter un rôle aussi délicat. Mathieu se sent plus réalisateur qu’acteur, alors qu’il possède un jeu puissant.

Même son de cloche du côté d'Olivier Gourmet, qui note la différence des méthodes entre Daniel Auteuil et Mathieu Kassovitz.

J’avais envie de tourner avec Daniel Auteuil depuis longtemps. C’est quelqu’un que j’apprécie : il est simple, direct, et va droit à l’essentiel dans une scène sans se torturer. Mathieu est parfois plus complexe : il bosse beaucoup parce qu’il a besoin de comprendre profondément les choses. C’est un réalisateur alors il faut qu’il saisisse le déroulé d’un plan. Il remet plus souvent les choses en cause, en questionnant le scénario et les dialogues.

Un acteur dont l'investissement paye

On devine dans ces mots que Mathieu Kassovitz pas forcément simple à diriger ou à collaborer avec. Mais au rang des mérites de Le Guetteur, qui a été plutôt mal reçu par la critique et a sous-performé au box-office, le trio d'acteurs est en bonne position. Michele Placido comme Olivier Gourmet ont néanmoins apprécié la collaboration avec Mathieu Kassovitz, le premier expliquant qu'il est "aussi très critique, au sens constructif du terme : le fait qu’il soit souvent en interrogations - un peu comme Hamlet ! - m’a beaucoup aidé parce que le résultat était meilleur." Quant au second, il retient finalement qu'il est "agréable de voir un acteur qui s’implique à fond dans l’histoire et le résultat du film".

Emmerdeur le Mathieu ? Un peu oui, mais toujours pour la bonne cause.

 

Voir aussi

C'est quoi Les Gardiens de la Galaxie : Joyeuses Fêtes, le nouveau Marvel Studios Special Presentation ?

C'est quoi Les Gardiens de la Galaxie : Joyeuses Fêtes, le nouveau Marvel Studios Special Presentation ?

Après les deux premiers volets de la saga « Les Gardiens de la Galaxie », le cinéaste James Gunn est de retour derrière la caméra pour mettre en scène un épisode de la licence un peu spécial : « Les Gardiens de la Galaxie : Joyeuses Fêtes ». Focus sur ce deuxième Marvel Studios Special Presentation, disponible sur Disney+.