Le Mystère Daval : pourquoi le téléfilm suscite la colère des habitants de Gray ?

"Je n'en peux plus"

Le Mystère Daval : pourquoi le téléfilm suscite la colère des habitants de Gray ?

Ce lundi 12 septembre 2022, TF1 diffuse le téléfilm événement "Le Mystère Daval". Une fiction qui provoque la colère de certains habitants de Gray, qui ne souhaitent plus entendre parler de l'affaire.

Le Mystère Daval : une fiction jugée réaliste

Dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017, Jonathann Daval tue sa compagne Alexia. Le corps de la jeune femme de 29 ans est retrouvé en partie calciné dans un bois à Esmoulins, en Bourgogne-Franche-Comté. L'enquête révèle que la victime a été frappée et étranglée. Le 30 janvier 2018, après plus d'une journée de garde à vue, son mari fait ses aveux. En 2020, il est condamné à 25 ans de réclusion criminelle.

Basé sur l'ouvrage L'Affaire Alexia Daval - La vraie histoire de Laurent Briot et Christophe Dubois, Le Mystère Daval revient sur ce féminicide. Michèle Bernier, Jérôme Anger, Liam Baty, Maud Baecker, Vanessa Guide et Thierry Neuvic forment la distribution de ce programme.

Le Mystère Daval
Le Mystère Daval ©TF1

Le long-métrage de Christophe Lamotte a été jugé très réaliste par des personnes ayant été impliquées ou ayant participé à l'enquête. L'adjudant Adeline, qui avait accueilli Jonathann Daval lorsque celui-ci était venu signaler la disparition de sa femme à la gendarmerie, a déclaré au Parisien :

J’ai eu l’impression que le réalisateur avait fait partie de la cellule d’enquête.

Commandant de la section de recherche de Besançon, le colonel Raguin a de son côté assuré :

À l’écran, on a parfois l’impression de relire des procès-verbaux ou de revivre les auditions. Il y a une part romancée, très réussie, mais c’est assez fidèle.

Le militaire a également affirmé que "le public le plus difficile à embarquer, c'est celui qui l'a vécu".

Des habitants de Gray en colère

Un constat qui fait écho aux propos de certains habitants de Gray, théâtre de cette affaire extrêmement médiatisée. Avant la diffusion du téléfilm, France Bleu est allé recueillir les réactions des Graylois. L'un d'eux assure qu'il ne regardera pas Le Mystère Daval, faisant part de sa volonté de passer à autre chose :

Il y en a assez de cette histoire. Il se passe la même chose, partout en France et pourtant on n'en fait pas tout un pataquès.

Un autre habitant déclare :

Moi je suis en colère, demandez à tous les Graylois. On n'en peut plus de cette affaire. Il faut que cela s'arrête, c'est une histoire de fric tout cela.

Tandis qu'un artisan affirme aussi qu'il "n'en peut plus", la diffusion du téléfilm arrive "trop tôt" selon une autre personne, qui estime que "les films sur les crimes" se font généralement "20 ans après". Le sentiment de lassitude se fait donc clairement ressentir à Gray.

 

Voir aussi

James Bond : et si le successeur de Daniel Craig était français ?

James Bond : et si le successeur de Daniel Craig était français ?

Sauf tremblement de terre, le prochain interprète de James Bond sera un acteur anglophone de nationalité britannique ou, comme de coutume, au moins du Commonwealth. Mais rien n'empêche de rêver un peu et de se poser la question : qui dans les acteurs français du moment pourraient convaincre dans le rôle ?