ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Le réalisateur Michael Glawogger emporté en plein tournage

Le réalisateur Michael Glawogger emporté en plein tournage

Celui à qui l'on doit Slumming ou encore le documentaire Workingman's Death vient de s'éteindre à 54 ans des suites de la malaria.

Le réalisateur autrichien a signé des documentaires forts sur l'Afrique et la pauvreté grandissante du continent victime de la mondialisation. Et c'est lors de la préparation de son prochain long-métrage au Liberia qu'il a été emporté par la malaria, à peine âgé de 54 ans.
Primé à de multiples reprises, Michael Glawogger laisse un vide en Autriche mais aussi dans le monde du documentaire, véritable fer de lance du genre, les hommages se sont très vites multipliés sur la toile. Danny Krausz, le producteur du Sunshine de Istvan Szabo a déclaré : "Glawogger était l'un des plus grands réalisateurs de documentaires et de film que l'Autriche ait jamais connue.(…) Glawo, ton décès tragique et inattendu va laisser un grand vide dans notre patrimoine."

=> Toutes les infos sur Michael Glawogger

Lysiane Tréguier avec The Hollywood Reporter le 23 avril 2014

 

Voir aussi

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Dans "Safe", Jason Statham protège une jeune fille qui a un don pour les chiffres. Le réalisateur a voulu donner un souffle 70's à son film.