ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Le Retour du Jedi : l'histoire devait être totalement différente

Le Retour du Jedi : l'histoire devait être totalement différente

« Le Retour du Jedi » est la conclusion de la trilogie historique « Star Wars » créée par George Lucas en 1977. Après Irvin Kershner pour "L'Empire contre-attaque", le cinéaste a engagé Richard Marquand pour la mise en scène ce dernier opus. Une conclusion de trilogie devenue culte, mais dont la première version était très différente...

Le Retour du Jedi : une conclusion culte

Toute saga a une fin. En 1983, Richard Marquand est chargé de mettre en scène Le Retour du Jedi, la grande conclusion de la trilogie Star Wars. Mark Hamill, Harrison Ford et Carrie Fisher sont tous de retour dans cet ultime épisode. Un film culte, qui permet d'apporter des éléments de réponse quant à l'histoire de Dark Vador, mais également de développer d'autres personnages importants comme Boba Fett, Palpatine et Jabba le Hutt.

Le Retour du Jedi sur TMC : l'histoire devait être totalement différente
Le Retour du Jedi ©LucasFilm

Dans ce nouvel épisode, notre équipe de héros est chargée de détruire une nouvelle Étoile de la mort. Luke est devenu un véritable Jedi et va tout faire pour arrêter son père et le puissant Empereur Palpatine. La suite vous la connaissez. Pourtant, l'histoire a bien failli être totalement différente...

Un scénario très différent

Initialement, Irvin Kershner, le réalisateur de l'excellent L'Empire contre-attaque, était censé revenir derrière la caméra, et mettre en scène lui-même le dénouement de cette trilogie ancestrale. Pourtant, George Lucas a préféré prendre un autre cinéaste, jugé plus docile. En effet, les deux hommes ont eu quelques accrochages créatifs sur le plateau de l'épisode V, d'où une volonté de changer de réalisateur. Ainsi, George Lucas s'est notamment tourné vers David Lynch pour réaliser Le Retour du Jedi. Mais il déclina l'invitation pour s'occuper de Dune. Alors, George Lucas proposa à son ami de longue date Steven Spielberg. Mais lui aussi refusa cette proposition, ne préférant pas se mêler de la saga galactique de son collègue.

Le Retour du Jedi sur TMC : l'histoire devait être totalement différente
Le Retour du Jedi ©LucasFilm

George Lucas voulait un cinéaste assez malléable, et qui ne contesterait pas trop son scénario. Il se tourna alors vers Richard Marquand, un jeune réalisateur encore à ses débuts. Avant Star Wars VI, il n'avait mis en scène que deux films : Psychose Phase 3 et L'Arme à l’œil. George Lucas voulait alors s'éloigner de la vision sombre et pessimiste de L'Empire contre-attaque pour offrir une approche plus légère dans la veine de Un Nouvel Espoir. Mais Irvin Kershner avait déjà imaginé la suite de son histoire. Et son scénario avait l'air passionnant.

L'histoire avortée d'Irvin Kershner

Irvin Kershner avait de la suite dans les idées. Son histoire devait se conclure totalement différemment. Le scénariste Lawrence Kasdan et le producteur Gary Kurtz avaient une toute autre vision de la conclusion à apporter que George Lucas. Initialement, il ne devait pas y avoir de seconde Étoile de la mort. Gary Kurtz s'est opposé catégoriquement à cette idée et s'est battu jusqu'au bout pour que George Lucas n'utilise pas cet aspect réchauffé de la franchise. Mais ce dernier n'a rien lâché, ce qui a entraîné le départ de Gary Kurtz avant la fin de la production.

Mais ce n'est pas tout. Lawrence Kasdan voyait une toute autre destinée pour certains personnages. Le scénariste avait ainsi imaginé que Han Solo mourrait dans Le Retour du Jedi. Harrison Ford lui-même désirait que son personnage décède avant la fin de la saga. Mais George Lucas a refusé cette fin, préférant que Han et Leïa aient leur happy end. Par la suite, Gary Kurtz révéla que cette conclusion était nécessaire pour que George Lucas puisse vendre le maximum de produits dérivés...

Le Retour du Jedi sur TMC : l'histoire devait être totalement différente
Le Retour du Jedi ©LucasFilm

Globalement, toute l'histoire devait être différente. J.J. Abrams a repris certains éléments du scénario d'Irvin Kershner pour Le Réveil de la Force. Dans le scénario original de Lawrence Kasdan, Han Solo mourrait et le Faucon Millenium était détruit. Leïa devenait la cheffe des rebelles et montait des forces armées pour la servir. Dark Vador optait lui pour la rédemption, mais d'une manière bien différente, préférant rejoindre son fils plutôt que de le combattre. Quant à Luke il décidait de s'isoler, et de partir dans les coins les plus reculés de la galaxie. Enfin, les Ewoks n'étaient pas de la partie, Irvin Kershner optant pour mettre en scène une guerre avec des Wookies. Bref, une version à la conclusion douce-amère, très éloignée du happy end hystérique conservé par George Lucas. 

 

Voir aussi

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Dans "Safe", Jason Statham protège une jeune fille qui a un don pour les chiffres. Le réalisateur a voulu donner un souffle 70's à son film.