Le Retour du Roi : Frodon a failli tuer [SPOILER] avoue Peter Jackson

Le Retour du Roi : Frodon a failli tuer [SPOILER] avoue Peter Jackson

Peter Jackson a fourni un travail titanesque sur son adaptation cinématographique de la trilogie "Le Seigneur des anneaux". En respectant les écrits de Tolkien, le metteur en scène nous a conviés à un voyage merveilleux. Mais le troisième opus aurait pu être assez différent avec Frodon qui tue volontairement quelqu'un.

Un premier volet qui posait les bases en prenant son temps (le director's cut, certes plus long, vaut encore plus le détour) puis deux suites fabuleuses. Voilà ce qu'est Le Seigneur des Anneaux au cinéma cinéma. Un spectacle de très haut niveau, qui nous achemine dans Le Retour du Roi vers une fin pleine de tension, au coeur du Mont Destin.

Frodon et Sam ont réussi à mener l'anneau jusque là-bas et sont sur le point d'arriver à le détruire dans la lave. Mais ce satané Gollum n'a pas dit son dernier mot et veut encore s'en emparer. Aux bords du précipice, les Hobbits affrontent la créature. Cette dernière parvient même à avoir entre ses mains l'anneau. Sautant de joie en pensant qu'il a atteint son objectif, Gollum baisse la garde un instant et se fait attaquer par Frodon qui souhaite récupérer le précieux pour le détruire. À la suite d'une bagarre,  Gollum tombe dans le vide et meurt dans la lave. L'anneau, aussi, tombe avec lui. Ce dénouement permet de sauver les camarades des Hobbits, embarqués dans une bataille désespérée de leur côté. Un moment de cinéma absolument épique - et pas le seul contenu dans Le Retour du Roi.

Peter Jackson a hésité avec autre fin pour Le Retour du Roi

Cette fin aurait pu être un peu différente d'après ce qu'on peut lire dans la biographie de Peter Jackson, Peter Jackson: A Film-maker's Journey. Il était possiblement prévu dans le scénario, que Gollum meurt mais en étant volontairement tué par Frodon. Le réalisateur qualifie son geste de "meurtre", alors qu'on a vu dans le film que c'était plus par inattention lors d'un moment tendu que Gollum chute, à deux doigts d'emporter Frodon dans sa chute mortelle.

On apprend aussi que cette scène a été tournée, permettant à Jackson d'avoir le choix au moment du montage. Mais il sentait que cette différence allait à l'encontre de l'esprit de Tolkien et de la manière dont l'écrivain percevait ses héros. Si Frodon a parfois flirté avec le côté obscur en portant l'anneau, ce final ne devait pas le faire encore plus s'enfoncer dans cette voie. Surtout aussi proche du but. Les Hobbits sont des personnages qui ont une aura positive, presque naïve par instant, et ce meurtre qu'avait voulu un temps Jackson aurait ajouté une touche étrange à leur caractérisation.

 

Voir aussi

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a "déçu" Pierre Richard

"Les Compères" est le premier film de Francis Veber où un dénommé François Pignon apparaît. Et face au succès de la comédie, puis de celui de "Les Fugitifs", Pierre Richard se convainc que le personnage lui appartient.