Le Seigneur des anneaux : Peter Jackson a fait fuiter les scripts pour pouvoir faire sa trilogie

Et on ne le remerciera jamais assez pour ça...

Le Seigneur des anneaux : Peter Jackson a fait fuiter les scripts pour pouvoir faire sa trilogie

Avant de réussir à faire sa trilogie, Peter Jackson a été bloqué par Harvey et Bob Weinstein, qui envisageaient l'adaptation d'une autre manière. Pour se libérer d'eux, le réalisateur a fait volontairement fuiter les scénarios. Retour sur une histoire qui démontre qu'on aurait pu passer à côté de ces grands films.

L'immense trilogie Le Seigneur des anneaux

Monumentale trilogie qui n'a jamais été égalée à ce jour sur grand écran, Le Seigneur des anneaux est une aventure complètement épique. Nous savions que Peter Jackson avait du talent avant de s'attaquer aux écrits de Tolkien mais nous ne pensions pas qu'il était capable à ce point de délivrer un spectacle aussi scotchant. On a bon espoir que la série Amazon soit à la hauteur. Après tout, Game of Thrones a montré que l'on pouvait faire de la fantasy de qualité sur petit écran. Le projet télévisé se déroulera avant la trilogie originale. Celle-ci raconte la découverte d'un anneau très puissant par l'innocent Frodon. Il en devient le maître et porte la responsabilité de sa destruction. Une communauté se forme autour de lui pour le guider jusqu'au Mordor, seul lieu où il peut être réduit à néant pour de bon. Le chemin à travers la Terre du Milieu réserve à nos héros de nombreuses surprises.

Nous pourrions énumérer pendant longtemps les qualités de la trilogie. Mais on se contentera de rappeler que les trois films ont cumulé 17 Oscars. Un chiffre assez hallucinant et qui en dit long.

Le Seigneur des anneaux : les deux tours
Le Seigneur des anneaux : les Deux Tours ©New Line Cinema

Le jour où les scénarios ont fuité volontairement

Peter Jackson a connu des déboires avec cette adaptation avant qu'elle ne soit lancée. Les droits étaient tombés entre les mains des frères Weinstein. Les deux producteurs avaient une idée de ce qu'ils voulaient que soit Le Seigneur des anneaux au cinéma. S'ils ont eu le nez creux sur plusieurs projets, ils étaient cette fois à côté de la plaque. Alors que le réalisateur envisageait de concevoir une trilogie, ils avaient une préférence pour un format sur deux films. Et certaines scènes, notamment avec Gollum, n'étaient pas du tout au programme. Peter Jackson ne voulait pas que sa transposition aille dans cette direction. Il a alors utilisé un stratagème radical en faisant fuiter le script des deux films sur le net, avec la complicité du site Ain't It Cool. 

Cela avait pour but de décourager les Weinstein pour que le metteur en scène aille voir ailleurs. Ce dernier voulait en particulier collaborer avec New Line Cinema.  site Polygon. Il est bien placé pour en parler puisqu'il écrivait sur Ain't It Cool à l'époque et c'est lui qui s'est chargé de rédiger une review basée sur le leak. Un leak qui a été effectué avec précaution pour que personne ne soit incriminé. À l'époque, il était impossible pour les Weinstein de savoir qui en était à l'origine.

Le Seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau
Le Seigneur des anneaux : la Communauté de l'anneau ©New Line Cinema

Quelles différences avec l'ancienne version ?

Le plus intéressant est de découvrir comment était cette histoire en deux parties. Déjà que la trilogie proposée au cinéma ne pouvait pas tout contenir (on vous recommande de vous tourner vers les excellentes versions longues)... Sans surprise, les principales péripéties étaient présentes mais il manquait énormément de scènes qui donnent de la substance aux personnages. Tout allait trop vite et certaines idées n'étaient pas assez développées.

Parmi les différences les plus notables, on trouve une fin qui se déroulait sur le sommet d'Emyn Muil, après que Frodon, Sam et Gollum ont rencontré un Nazgul. Le chant avait aussi une place plus importante. Plusieurs passages sur la route montraient les personnages en train de chanter. Le peuple des Elfes était survolé et le traitement de l'univers dans son intégralité  manquait de poésie. Gollum, quant à lui, est sorti grandement gagnant de ce passage à trois films, avec une caractérisation complexifiée. L'ensemble des figures qui animent ce récit avait le malheur de subir un lissage constant, qui donnait à l'ensemble l'allure d'un blockbuster sans âme.

 

Voir aussi

Chronologie des médias : Disney menacerait de ne plus sortir ses films en France

Chronologie des médias : Disney menacerait de ne plus sortir ses films en France

La chronologie des médias française devient un véritable casse-tête pour les plateformes de streaming. Notamment Disney, qui a récemment décidé de sortir certains de ses films simultanément en salles et sur Disney+. Chose impossible en France qui pourrait bientôt déboucher sur une décision catastrophique.