ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Le Silence des agneaux : l'auteur révèle son inspiration pour la création d'Hannibal Lecter

Découvrez "l'homme-loup de Nuevo Leon"

Le Silence des agneaux : l'auteur révèle son inspiration pour la création d'Hannibal Lecter

Sorti en 1991, « Le Silence des agneaux » de Jonathan Demme est entré dans les mémoires. Mais il tient cette réussite également grâce au travail de l'auteur du livre. Ce dernier, nommé Thomas Harris, revient d'ailleurs sur ses inspirations pour créer le personnage d'Hannibal Lecter.

Le Silence des agneaux : film aux 5 Oscars

En 1991, Jonathan Demme réalise l'un des meilleurs films de sa carrière. Porté par Anthony Hopkins et Jodie Foster, l'excellent Le Silence des agneaux remporte le big 5 aux Oscars : Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleur acteur, Meilleure actrice et Meilleur scénario adapté. Sacré performance ! La réussite du film tient évidemment grâce à la prestation inoubliable d'Anthony Hopkins. Le comédien, sur ses 16 minutes à l'écran, rafle la statuette de Meilleur acteur. Il propose ici une interprétation absolument grandiose du tueur Hannibal Lecter. Adapté du roman Red Dragon de Thomas Harris, le long-métrage a rapporté plus de 272 millions de dollars de recettes au box-office.

Le Silence des Agneaux
Le Silence des agneaux ©Orion Pictures

Créé en 1981 par Thomas Harris, le célèbre docteur a par la suite été interprété par plusieurs comédiens sur grand écran. D'abord par Brian Cox dans Manhunter en 1986. Puis, par Anthony Hopkins à trois reprises. Ensuite, par le français Gaspard Ulliel dans Hannibal Lecter : les origines du mal. Et enfin, par l'excellent Mads Mikkelsen dans la série Hannibal.

Thomas Harris dévoile ses influences

La création de Hannibal Lecter a été influencée par les expériences personnelles de Thomas Harris. Avant de devenir romancier, l'auteur de Red Dragon était journaliste. A cette époque, il couvre une affaire où un condamné à mort est passé à tabac par la police du Texas. Pendant son investigation, il a été amené à interviewer la victime en question : Dykes Askew Simmons. Ce dernier est condamné à mort dans la prison de Nuevo Leon au Mexique.

Là, Harris a rencontré un médecin qui a servi de source d'inspiration initiale pour la création d'Hannibal Lecter. L'auteur a parlé avec le Dr Treviño à la prison de Monterrey, après avoir entendu une histoire selon laquelle il avait sauvé la vie du prisonnier Dykes Simmons d'une blessure par balle. Il pensait que Trevino était un médecin de la prison. Mais il s'est avéré qu'il était lui aussi un prisonnier incarcéré.

Thomas Harris
Thomas Harris ©RTBF

Dans une note de l'auteur à l'occasion du 30ème anniversaire de Le Silence des agneaux, Thomas Harris est revenu sur cette histoire. Il a nommé le médecin en question sous le pseudonyme de Dr Salazar. Cependant, ce dernier a finalement été identifié comme étant le Dr Alfredo Ballí Treviño. Surnommé "l'homme-loup de Nuevo Leon", Treviño a été soupçonné, sans jamais être condamné, de plusieurs horribles meurtres. Selon un article publié dans le journal Latin America Vice en 2013, Thomas Harris a tenté d'entrer de nouveau en contact avec le médecin. Mais celui-ci est décédé en 2010.

Un mystérieux docteur

Hannibal Lecter serait donc inspiré de ce fameux médecin. Le Dr Treviño a voulu conserver son passé secret, et n'a jamais avoué les meurtres pour lesquels il était soupçonné. Lors d'une interview avec le journal britannique The Sunday Times, il a déclaré qu'il ne voulait pas parler de son passé pour ne pas « réveiller ses fantômes ». Thomas Harris aurait donc modelé le caractère d'Hannibal Lecter par rapport à ce médecin mexicain. L'écrivain décrit Treviño comme un homme de petite taille, mais athlétique, aux yeux marron. Harris précise que ce médecin était très curieux, élégant, et possédait une connaissance intime de l'esprit criminel. Des traits qu'il partage avec Hannibal Lecter.

Alfredo Ballí Treviño
Alfredo Ballí Treviño ©infobae.com

Même si cet homme est une des sources d'inspiration de Lecter, Thomas Harris l'a toujours décrit avec un certain respect comme un être humain complexe et insondable. De toute façon, ce personnage de fiction interprété par Anthony Hopkins n'est pas le portrait d'un seul homme. Mais est davantage le puzzle de plusieurs éléments, que seul Thomas Harris peut identifier.

 

Voir aussi

WandaVision : Aaron Taylor-Johnson aurait pu revenir dans la peau de Vif Argent

WandaVision : Aaron Taylor-Johnson aurait pu revenir dans la peau de Vif Argent

Le président de Marvel Studios, Kevin Feige, confirme que pendant un temps ils ont hésité à ramener Aaron Taylor-Johnson dans la peau de Vif Argent. Finalement, ils ont préféré rappeler Evan Peters.