Le Studio Ghibli s'invite chez Richard Coeur de Lion

Le film d’animation japonais et la famille d’Anjou n’ont, à première vue, rien à voir. Et pourtant le premier s’invite chez le second. En effet, la sublime abbaye royale de Fontevraud dans le Maine-et-Loire (49) où reposent notamment Richard Cœur de Lion et Jeanne d’Angleterre femme de Raymond VI de Toulouse, accueille dans une exposition jusqu’au mois de novembre les maîtres du film d’animation.

L’exposition, intitulée Mondes et merveilles du dessin animé, ouvre ses portes à trois artistes majeurs du dessin animé : le maître français Paul Grimault et les deux réalisateurs phares du célèbre studio japonais Ghibli, Isao Takahata et Hayao Miyazaki.

Elle proposera de mettre en évidence les liens artistiques, esthétiques et philosophiques entre Paul Grimault et les deux artistes japonais à travers des extraits de films, dessins, entretiens et travaux préparatoires.

Paul Grimault, décédé en 1994, ami de Jacques Tati ou de Reinhardt, a su imposer une alternative en France aux studios Disney et on retiendra son dessin animé Le roi et l'oiseau réalisé en 1979. Isao Takahata, diplômé par ailleurs de littérature française, est un grand admirateur de l’œuvre de Paul Grimault et s’est imposé comme un véritable auteur dans des films commerciaux avec notamment Le tombeau des lucioles et Pompoko.

Il a fondé les studios Ghibli avec Hayao Miyazaki que l’on ne présente plus… Ses œuvres sont nombreuses et exceptionnelles : Princesse Mononoke, Le voyage de Chihiro ou encore Le chateau dans le ciel. Il vient par ailleurs de sortir son dernier film au Japon intitulé Ponyo.

Abbaye Royale de Fontevraud (49), exposition en cours jusqu’au 16 novembre de 9h à 18h30. Tarifs : 7,90€ (plein tarif), 6,70€ (groupe), 5,90€ (18-25 ans), gratuit pour les moins de 18 ans. www.abbayedefontevraud.com

B.E. (le 24 juillet 2008 )

 

Voir aussi

Jonah Hill ne fera plus la promotion de ses films : il explique la raison

Jonah Hill ne fera plus la promotion de ses films : il explique la raison

Alors que son deuxième long-métrage, le documentaire "Stutz", va bientôt faire sa première mondiale, l'acteur et réalisateur Jonah Hill a annoncé qu'il ne ferait plus la promotion des films dans lesquels il joue ou qu'il réalise, à cause des importantes crises d'angoisse qu'elle provoque chez lui.