Le Tigre et le Président : les dessous de la transformation d'André Dussollier

Rencontre avec André Dussollier

À l'affiche de la comédie "Le Tigre et le Président", l'acteur André Dussollier incarne Georges Clémenceau. Homme d'État parmi les plus célèbres du début du XXe siècle, il s'engage dans une bataille politique en 1920 contre Paul Deschanel, futur et éphémère président de la Troisième République. Nous avons rencontré André Dussollier pour qu'il nous parle de ce rôle très particulier.

Le Tigre et le Président, une comédie pour une histoire méconnue

Réalisé par Jean-Marc Peyrefitte, dont c'est le premier long-métrage, Le Tigre et le Président fait le portrait d'un président de la République qui ne ressemble à aucun autre : Paul Deschanel. Celui-ci, élu président de la République le 18 février 1920, démissionne de la fonction suprême le 21 septembre de la même année, en raison d'un état de santé compliqué et sujet de folles rumeurs. Dans sa carrière politique, il fait face à un adversaire coriace au moment de briguer la présidence : Georges Clémenceau, surnommé "Le Tigre". Le Tigre et le Président raconte, avec humour et poésie, ce duel politique unique.

Le Tigre et le Président
Le Tigre et le Président ©Tandem/Orange Studio

"En janvier 1920, Paul Deschanel, peu connu du grand public, remporte l'élection présidentielle face à Georges Clemenceau. Ce dernier, président du Conseil depuis 1917 et considéré comme le « Père la Victoire » de la Grande Guerre, était pourtant le grand favori du scrutin, notamment après la victoire du Bloc national aux élections législatives de 1919. Georges Clemenceau est très marqué par cette défaite face à un idéaliste voulant changer le pays. Mais un jour, Paul Deschanel chute d'un train et disparaît. Tout le pays est alors sans nouvelles de son Président, ce qui tombe à point nommé pour Georges Clemenceau."

André Dussollier et Jacques Gamblin pour un brillant duo

Pour incarner ces deux hommes politiques haut en couleurs, chacun à leur manière, les rôles ont été confiés à Jacques Gamblin et André Dussollier. À la poésie et aux fulgurances du premier, dans les habits de Paul Deschanel, répond le pragmatisme et la détermination du second, derrière la moustache épaisse de Georges Clémenceau. De jolies retrouvailles pour les deux acteurs, après Les Enfants du marais de Jean Becker en 1999.

Le Tigre et le Président
Georges Clémenceau (André Dussollier) - Le Tigre et le Président ©Tandem/Orange Studio

Tous les deux brillent dans ces compositions, pour emmener le spectateur dans une comédie politique emprunte de poésie et de légèreté. Nous avons pu écouter André Dussollier, enthousiaste à l'idée de parler de son personnage et de sa relation avec Jacques Gamblin, lui qui assure depuis 1971 avec aisance tout type de personnages, du plus anonyme à la grande figure historique (vidéo en tête d'article).

Voir aussi

Johnny Depp : le tournage du film de Maïwenn se passerait très mal

Johnny Depp : le tournage du film de Maïwenn se passerait très mal

Le nouveau film de Maïwenn, "Jeanne du Barry", dans lequel Johnny Depp incarne Louis XV, est actuellement en tournage. Un tournage qui ne se passerait pas si bien en raison de rapports compliqués entre l'acteur et la réalisatrice.