L’Ecran Pop : le ciné-karaoké du moment !

L’Ecran Pop : le ciné-karaoké du moment !

Depuis le 7 septembre dernier, le public parisien vient chanter du Abba au Grand Rex devant « Mamma Mia ! ». C’est L’Ecran Pop, qu’on est allé tester, et le résultat est assez grandiose !

En ce moment, à Paris, se tient un nouveau rendez-vous incontournable pour les amoureux du cinéma et de la musique. C’est l’Ecran Pop, qui propose de venir chanter, au cinéma, devant une comédie musicale.

L’idée est originale, mais vient en réalité d’Angleterre. Là-bas, on appelle ça le sing-along. Une tradition apparue au début des années 2000 et désormais bien ancrée dans la culture anglo-saxonne. C’est notamment à Londres, au Prince Charles Cinéma que le concept a explosé et qu’on trouve régulièrement des séances spéciales où le public peut venir chanter devant Grease, La Mélodie du bonheur et autres classiques, dans des versions sous-titrées façon karaoké.

En France, c’est pour l’instant uniquement au Grand Rex qu’on a pu participer à l’aventure devant… Mamma Mia ! Mais étant donné le succès des premières représentations, L’Ecran Pop devrait grandir très rapidement.

Un spectacle à plusieurs niveaux

Dès l’arrivée dans la salle 2 du Grand Rex, l’ambiance est festive avec des ballons jetés en l’air. Certains se prêtent au jeu des déguisements sur le thème de Mamma Mia (c’est-à-dire des couleurs flashy avec des paillettes et des perruques), d’autres se font plus discret. Les gens viennent entre amis, d’autres en famille, et on trouve aussi bien des très jeunes qui voit à peine plus loin que leur siège, que des plus âgés venus s’offrir une seconde jeunesse sur les airs de leur adolescence.

Mais contrairement au sing-along qui se tient en Angleterre, Natacha Campana, créatrice de L’Ecran Pop, a tenu à proposer un spectacle avant même la projection. Ainsi, deux acteurs viennent chauffer une salle déjà bouillante. Au programme, quizz, concours de déguisement et improvisations de la part des comédiens offrent un préambule des plus réussi et qui évite de trop s’étirer.

Mamma Mia, un choix judicieux

Arrive alors le moment tant attendu. La lumière s’éteint, et on entend déjà les uns et autres pouffer d’excitation. Puis, devant les premières images du soleil étoilé de la Grèce, les cris et les applaudissements - qui continueront à chaque apparition de Colin Firth. Enfin, Amanda Seyfried entonne les premières paroles d’I Have a Dream, reprises aussitôt par un public rêveur. Le karaoké géant est en place et ne faiblira pas. Autant dire qu’il vaut mieux avoir déjà vu le film, et donc ne pas avoir besoin d’être trop attentif à l’histoire. Car nous voilà debout à lever les bras et à tenter un semblant de chorégraphie sur Gimme ! Gimme ! Gimme !, Mamma Mia ! ou encore Voulez-vous.

Finalement, après presque deux heures, les lumières se rallument, et on se dirige doucement vers la sortie, sourire aux lèvres, en marmonnant instinctivement Thank You for the Music.

À l’évidence, le choix de prendre Mamma Mia ! pour la première de L’Ecran Pop était des plus judicieux. Le film ayant de base un caractère karaoké obtenu par les morceaux d’Abba et l’ironie assumée du métrage. De quoi rendre ainsi encore curieux concernant les prochaines représentations. Car si on pourra encore s’égosiller devant Meryl Streep et ses copines, un nouveau film vient de s’ajouter au catalogue : Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy, à redécouvrir en chanson à partir du 9 mars 2018 !

 

Voir aussi

Ray Liotta, inoubliable Henry Hill dans

Ray Liotta, inoubliable Henry Hill dans "Les Affranchis", est décédé

Âgé de 67 ans, l'acteur américain Ray Liotta, célèbre pour son incarnation d'Henry Hill dans "Les Affranchis", est décédé le jeudi 26 mai 2022 dans son sommeil. Il se trouvait en République Dominicaine, où il tournait le film "Dangerous Waters".