ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Les Affranchis a 30 ans : pourquoi reste-t-il l’un des sommets du film de gangsters ?

Les Affranchis a 30 ans : pourquoi reste-t-il l’un des sommets du film de gangsters ?

Sorti en 1990, « Les Affranchis » souffle sa 30ème bougie cette année. Et le long-métrage demeure l’un des plus grands films de Martin Scorsese et du cinéma américain contemporain. Retour à travers plusieurs anecdotes sur les nombreuses qualités de cette fresque mafieuse hors norme.

Les Affranchis et la voix-off

Les Affranchis s’ouvre sur la phrase culte « Autant que je me souvienne, j’ai toujours rêvé d’être gangster ». Une réplique iconique qui donne d’emblée le ton du long-métrage, co-écrit par Martin Scorsese et le journaliste et écrivain Nicholas Pileggi. Dès sa plus tendre enfance, Henry Hill délaisse les bancs de l’école et emprunte une route différente de celle envisagée par ses parents. Pour l’adolescent, hors de question de suivre le chemin minable de ceux qui enchaînent les journées de boulot entre 9h et 17h en rêvant d’une vie meilleure. Alors Henry s’encanaille avec des caïds comme Paulie Cicero (Paul Sorvino) et Jimmy Conway (Robert De Niro), jusqu’au point de non-retour…

"Les Affranchis" : Le film de Martin Scorsese fête ses 30 ans et reste l'un des plus grands films du cinéma américain contemporain.

Martin Scorsese s’était déjà familiarisé avec la voix-off sur Taxi Driver, grâce à laquelle Travis Bickle pouvait dévoiler ses pensées les plus sombres. Néanmoins, son utilisation dans Les Affranchis lui offre de nouvelles perspectives narratives, qu’il réutilisera cinq ans plus tard dans Casino. Lorsque le réalisateur a recours à un arrêt sur image, en hommage au drame Jules et Jim de François Truffaut qu’il affectionne tant, Henry Hill prend le relais et continue d’exprimer ses fantasmes et ses envies d’argent facile. Quand il pose un lapin à sa future femme Karen, incarnée par Lorraine Bracco, elle prend le contrôle du récit et devient narratrice pendant quelques instants. La voix-off n’est en rien une facilité, mais un élément indispensable à cette fresque étalée sur près de trente ans.

Les Affranchis : du rythme, du rythme, et de l’improvisation

Pendant 2h25, Martin Scorsese retrace donc trois décennies de la vie d’hommes respectés et craints dans la société, mais totalement déconnectés de cette dernière, comme l’admet Henry Hill lors de sa chute. Les yeux du jeune homme fixant les caïds depuis sa fenêtre sont ceux du réalisateur, asthmatique qui a passé la majeure partie de son enfance dans l’appartement familial de Little Italy.

"Les Affranchis" : Le film de Martin Scorsese fête ses 30 ans et reste l'un des plus grands films du cinéma américain contemporain.

Le sens de l’observation du jeune Scorsese se traduit par une méticulosité hallucinante à l’écran. Les détails accordés à chaque personnage font qu’il est impossible d’oublier des figures secondaires du film malgré les quelques minutes ou secondes qui leur sont accordées, à l’image de l’incontournable Jimmy « Deux Fois », qui va « chercher des clopes ». C’est également le cas de la mère de Tommy, interprétée par Catherine Scorsese, la mère du réalisateur. Charles Scorsese, son père, prête quant à lui ses traits à Vinnie, l’un des derniers mafieux à échanger avec l’impitoyable gangster joué par Joe Pesci.

Des costumes à la reconstitution, en passant par les travelings vertigineux, les références et la bande originale, tout semble millimétré dans Les Affranchis. Pourtant, malgré un contrôle évident, Martin Scorsese a laissé place à l’improvisation sur son plateau. La spontanéité de Joe Pesci a par exemple donné naissance à la fameuse scène du « You’re funny », qui lui valut un Oscar. En 2015, Paul Sorvino expliquait au site scoot.com :

J’ai trouvé ça facile et plaisant d’improviser, mais c’est aussi dû à la maitrise de Scorsese, il sait comment diriger sa barque, tu vois ? Il sait comment susciter l’improvisation, surtout quand ça dure 30, 45 minutes, comme il le fait quand il réalise un film. C’est comme ça qu’on répétait. Quand c’est l’heure d’allumer la caméra, tout le monde est prêt, et ça peut être différent à chaque fois. Mais le réalisateur est là, donc tu ne tombes pas de la montagne pendant que tu grimpes tout en haut.

Les Affranchis est à voir ou revoir sur Netflix.

 

Voir aussi

Warner sortira ses films de 2021 au cinéma et sur HBO Max simultanément

Warner sortira ses films de 2021 au cinéma et sur HBO Max simultanément

Énorme coup de tonnerre au sein de l'industrie hollywoodienne ! Warner Bros. vient d'annoncer la sortie de tous ses films de 2021 au cinéma et sur HBO Max dans la foulée. Une stratégie qui avait été adoptée pour "Wonder Woman 1984" et qui concerne désormais des titres attendus comme "Dune", "Matrix 4" ou "The Suicide Squad."